Tout savoir de la bourse du diamant

Avec une industrie diamantaire en plein essor, les places boursières du diamant sont le théâtre des négociations des plus belles pierres. L’Inde et la Belgique offrent au monde les plus grandes bourses du diamant parmi les 28 existantes. Tour d’horizon de ces lieux d’échange et de négoce du diamant roi.

Bourse du diamant à Anvers

Bourse du diamant à Anvers en Belgique.

 

La Bharat Diamond Bourse en Inde

Située à Bombay, capitale de l’État du Maharashtra, la Bharat Diamond Bourse (BDB) abrite l’une des plus grandes bourses du diamant au monde. Carrefour incontournable, ce complexe historique a bien failli ne jamais voir le jour. Tout commence en 1984, où un groupe de négociants diamantaires lancent l’idée. Mais les difficultés rencontrées sont grandes : énorme coût de construction (près de 240 millions de dollars), catastrophes naturelles, problèmes internes… Après plusieurs relances du projet, il verra le BDB ne verra finalement le jour qu’en 2010.

Le rêve de surclasser la Bourse du Diamant de Tel-Aviv et celle d’Anvers devient enfin une réalité pour l’Inde, le pays qui a su tailler avec technicité le diamant le plus petit du monde. Avec un afflux journalier de plus de 30.000 personnes, la Bharat Diamond Bourse s’étend sur 287.700 m2. Composé de huit immenses tours dotées de neuf étages chacune, les locaux de la BDB forment des endroits stratégiques : banques, commerces de bijoux, services de douanes, bureaux de négociants, chambres fortes, coffres-forts…

La Bourse du Diamant de l’Inde se situe dans le célèbre quartier d’affaires de la capitale, à Bandra. Plus impliquée que jamais dans l’industrie indienne et mondiale du diamant, la BDB est présidée par Anoop Mehta, notamment élu en 2003 au Comité exécutif de la Fédération Mondiale des Bourses de diamants.

Site : www.bdbindia.org

Le quartier diamantaire d’Anvers en Belgique

Après avoir été le haut-lieu de la mode dans les années 1990, la ville belge d’Anvers reste véritablement associée à l’image intemporelle du diamant. La réputation des diamantaires d’Anvers n’est plus à faire. Devenue la première place mondiale du diamant, en taille et négoce, la ville anversoise concentre de nombreuses bourses de diamant, où transite la moitié du marché mondiale des pierres taillées.

Le quartier diamantaire d’Anvers reste l’un des endroits les plus surveillés et sécurisés au monde. Accessibles aux seuls professionnels sous des conditions très strictes (diamantaires, fabricants, tailleurs, négociants, courtiers….), les principales bourses du diamant à Anvers sont :

  • Antwerpse Diamantkring : Bourse dédiée aux diamants bruts (www.diamantkring.org)
  • Beurs voor Diamanthandel : Bourse des diamants taillés (www.diamondbourseantwerp.com)
  • Diamantclub van Antwerpen : Bourse dédiée aux diamants bruts et taillés (www.dcva.be)
  • Vrije Diamanthandel : Bourse des pierres brutes et taillées (à Pelikaanstraat 62 – 2018)

DiamondLand reste également au cœur de l’industrie diamantaire à Anvers. Présentée comme la plus grande maison anversoise, elle reçoit plus de 120 000 visiteurs annuels. Ses prix concurrentiels attirent le plus grand nombre. DiamondLand se dote de plus de 1 000 m2 pour présenter les plus beaux diamants et bijoux.

Comme les bourses du diamant à New-York et Israël, celles à Anvers et Bombay également sont affiliées à la Fédération Mondiale des Bourses du Diamant (WFDB), l’institution qui promeut le commerce international du diamant.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :