Quelle Qualité et Pureté choisir pour son Diamant ?

Symbole de richesse et de pureté, le diamant est la pierre précieuse la plus brillante de toutes. Son choix repose sur sa qualité. D’un éclat adamantin, le diamant se négocie à prix vertigineux. Un investissement qui pousse donc à être très attentif à la qualité de son diamant.

Graduation de la pureté du diamant

Graduation pour la pureté du diamant.


La pureté du diamant se précise à sa cristallisation

La pureté ou « clarity » du diamant traduit la présence ou non d’inclusions, de légères cristallisations ou déformations provoquées lors de sa formation. Leur diversité est expliquée par les phénomènes naturels, dont les variations de pression et de température. Les irrégularités superficielles composent avec les inclusions internes, la pureté réelle du diamant.

Ces impuretés ou « crapauds » peuvent modifier l’apparence du diamant. Elles sont visibles à la loupe 10x (achromatique et aplanétique) ou au microscope, et parfois à l’œil nu. Il en existe différents types :

  • Solides: piqués (tâches noires),
  • Liquides: givre,
  • Gazeuses: plumes.

Échelle de pureté du diamant

Selon les normes internationales, avec un grossissement à la loupe 10x, la pureté du diamant se matérialise ainsi :

  • IF (Internally Flawless) : aucune trace d’inclusion dans le diamant qui est pur,
  • VVS1-VVS2 (Very Very Small inclusions) : les inclusions sont minuscules et pas faciles à voir,
  • VS1-VS2 (Very Small inclusions) : les inclusions sont très petites, il n’est pas évident de les voir,
  • SI1-SI2-SI3 (Small Inclusions) : les inclusions sont petites et plutôt faciles à voir,
  • I1-I2-I3 (Imperfect) : les inclusions sont très grandes ou nombreuses et visibles à l’œil nu du fait du pouvoir de réflexion du diamant. On parle alors de « diamant piqué » (P), avec affectation plus ou moins prononcé de la brillance de la pierre.

La pureté du diamant : un critère de choix

Type, taille, position et nombre d’inclusions déterminent la pureté de la pierre. Ainsi, plus le diamant présentera des défauts, plus sa valeur en pâtira.

Il est recommandé de choisir un diamant ayant une pureté comprise entre IF et SI2. Cette plage n’altère en rien la brillance du diamant. Les diamants IF-VVS sont les plus rares et les plus coûteux.

Lorsqu’elle se dessine avec poésie, une inclusion naturelle a sa beauté. Il arrive que la pureté du diamant soit modifiée artificiellement. On parle de « clarity enhanced ». Dans ce cas, la baisse de prix est très importante, de l’ordre de -60 à -80%.

Quoi qu’il en soit, exigez toujours un certificat reconnu qui atteste du degré de pureté de votre diamant.

La beauté et la qualité du diamant résultent de la combinaison des 4C

Un haut degré de pureté ne garantit pas à lui seul la beauté de la pierre. La meilleure pureté n’améliore pas forcément le visuel du diamant. D’autres critères d’évaluation de la qualité du diamant rentrent alors en jeu :

  • Sa couleur (Color),
  • Sa forme de taille (Cut : poli, fini, symétrie),
  • Son poids (Carat),
  • Sa pureté (Clarity).

La fluorescence (« very strong » à éviter) et les proportions du diamant définissent également sa qualité, donc sa valeur.

D’où l’importance du certificat gemmologique du diamant, véritable carte d’identité de la pierre, avec toutes ses caractéristiques. Il doit être délivré par un laboratoire de gemmologie réputé à l’échelle internationale (G.I.A.).

Le choix du diamant, de sa qualité et de sa pureté reste subjectif. Il doit susciter une certaine émotion. C’est elle qui fait la différence.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :