La symbolique du diamant

Incarnation de la pureté, le diamant est la plus illustre des pierres précieuses. Chatoyant, étincelant et avec des propriétés exceptionnelles, le diamant cache toute une symbolique derrière son éclat, qu'il soit à l'état brut ou taillé.

Diamant - signification de cette pierre précieuse

Diamant - signification de cette pierre précieuse.


Le diamant, cette pierre d’exception si rare et précieuse

Le mot diamant vient du latin « diamas », lui-même dérivé du grec « adamas » qui signifie « indomptable ». Minéral composé de carbone, le système cristallin du diamant est cubique. Considérée comme la plus dure des pierres précieuses et d’éclat adamantin, la gemme est réputée pour sa limpidité et sa rareté. Ses caractéristiques :

  • Densité : 3.517
  • Dispersion : 0.044
  • Dureté : 10 sur l’échelle de Mohs
  • Indice de réfraction : 2.407 – 2.451
  • Pléochroïsme et Biréfringence : non
  • Couleurs : incolore à teinté (jaune, brun, bleu, rose, rouge, vert, noir…)

La symbolique du diamant dans la légende indienne

D’après la minéralogie traditionnelle en Inde, le diamant était identifié à la pierre philosophale. Symbole de la solidité et de la fermeté, il représentait la maturité. On l’associait à l’homme véritable, fort et redoutable. On lui prêtait la capacité à protéger contre le venin du serpent et le feu. Dans la légende indienne, les diamants de couleur se distinguaient par caste traditionnelle :

  • Diamant blanc aux Brahmanes, 1ère caste hindoue sacerdotale (prêtres).
  • Diamant rouge aux Kshatriya, 2e caste hindoue (militaires et politiques).
  • Diamant jaune aux Vaiçya, 3e caste hindoue (marchands et commerçants).
  • Diamant noir aux Sudra, 4e caste hindoue (paysans, artisans, valets, ouvriers).

La symbolique du diamant au Moyen-Âge

Au Moyen-Âge, période située entre l’Antiquité et l’époque moderne, le diamant était associé à la réconciliation, à la guérison et à l’énergie. C’était le symbole du héros, du bonheur et de la longévité. D’ailleurs, la religieuse bénédictine Hildegarde de Bingen disait du diamant que « le diable déteste cette pierre parce qu’elle résiste à sa puissance ».

Face aux particularités médicinales liées au diamant, un médicament à base de poudre de diamant (40 000 ducats le produit, en ancienne monnaie d’or fin ou d’argent), fut même développé au XVIème siècle. Et l’un des utilisateurs notables fut le pape Clément VII (né Jules de Médicis en 1478 et mort en 1534).

La symbolique du diamant du temps de l’esclavage

Le diamant reste aussi associé à la liberté. En effet, certains esclaves qui étaient exploités dans les mines de diamants, ont réussi à gagner leur liberté en rapportant des diamants bruts de plus de 17.5 carats. Au prix de recherches intenses, de fatigue et de pression, l’histoire nous rappelle le cas exceptionnel d’une esclave noire qui fut affranchie en 1853 pour sa trouvaille rare qui a marqué l’histoire. Elle a rapporté le plus gros diamant du Brésil, de couleur blanche légèrement rosée, surnommé « L’Étoile du Sud » et pesant 254.5 carats. L’exceptionnalité de cette pierre lui valut également une pension à vie.

De sa blancheur rare, le diamant ne peut que symboliser la liberté.

La symbolique du diamant en Occident et Orient

À la Renaissance, intégrité, égalité et courage étaient associés au diamant. Platon le présentait d’ailleurs comme étant l’axe du monde. Dans les contes populaires, la pierre permettait d’atteindre la sagesse.

Durant la période gréco-romaine, le diamant était déjà présenté comme une pierre de grande valeur. Les grecs l’associaient à un éclat d’étoile. En Russie, le diamant est synonyme de chasteté. En France, surnommé aussi « pierre de la réconciliation », le diamant éloigne des colères et incite à la foi. Dans la tradition française, le diamant symbolise 60 ans de mariage. On parle alors de noces de diamant. Le diamant est un gage d’amour durable, de passion et de romantisme. Et c’est Pline l’Ancien, écrivain et naturaliste romain du 1er siècle qui transmit en Orient les connaissances nécessaires sur cette gemme d’exception, le présentant comme symbolise de la souveraineté, de la vérité et de l’incorruptibilité.

Plusieurs propriétés lui sont attribuées, comme le fait de chasser les idées noires, les mauvais esprits, les cauchemars et les phobies. On lui attribue des vertus héroïques en tant que talisman universel, antidote et guérisseur.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :