La couleur et la teinte du diamant

Le diamant est et restera sans conteste la plus belle et la plus précieuse des gemmes. Ce statut lui est conféré aussi par sa couleur, qui lorsqu'elle n'est pas incolore, se révèle dans les notes précieuses de l'arc-en-ciel. Découvrez en détails le secret de la couleur du diamant.

Différentes teintes du diamant

Différentes teintes du diamant.


La couleur du diamant, un véritable enchantement

Parmi les critères 4C de classification du diamant, il y a le poids, la pureté, la taille… et surtout la couleur qu’on distingue à l’œil nu. Sur le marché diamantaire, les diamants incolores qui témoignent d’une absence de couleur figurent parmi les plus recherchés (colorless). De même, les diamants de couleurs sont très convoités pour leur coloration rare et particulière, témoignant de la beauté de la nature. Il existe une échelle de graduation mondiale pour qualifier la teinte de cette reine des gemmes :

  • Grade D à E : « Blanc exceptionnel + » à « Blanc exceptionnel » (le diamant devient quasiment invisible sur du support blanc)
  • Grade F à G : « Blanc extra + » à « Blanc extra » (le diamant est toujours caractérisé par une magnifique couleur blanche)
  • Grade H : « Blanc » (la pierre précieuse révèle une teinte nette en l’observant de côté plutôt que de face)
  • Grade I à J : « Blanc nuancé » (la teinte du diamant commence à être visible de face)
  • Grade K à L : « Légèrement teinté » (la couleur du diamant est très facilement observable de face)
  • Grade M à Z : « Teinté » (le diamant présente quatre degrés de teinte jaunâtre que l’on voit clairement)
  • Au-delà du Z, on parle de « Fancy colors » (désigne le diamant de couleur fantaisie : rouge, bleu, vert, brun…)

Cette classification de la couleur du diamant réunit les chartes du G.I.A (Gemmological Institute of America) et du CIBJO (The World Jewellery Confederation).

Le diamant dans toute sa profusion de couleurs

Le diamant incolore, une teinte très prisée

On parle également de diamant blanc. Il est exclusivement composé de carbone, ce qui lui vaut le blanc exceptionnel qui le caractérise. La pierre précieuse symbolise ici la pureté dans toute sa quintessence. Une symbolique très forte qui fait que le diamant incolore reste un mystère de beauté. Une évaluation statistique prouve que pour dix mille diamants incolores, on ne trouve qu’un seul diamant de couleur. Ce qui explique leurs prix exponentiels.

Les diamants de couleur, des teintes très rares

Dans ce cas, le diamant présente une teinte franche. Sa couleur est déterminée en utilisant des pierres-témoins. Et son intensité reste variable : « Fancy Light » pour clair, « Fancy » pour normal, « Fancy Intense » pour intense, « Fancy Vivid » pour vif, « Fancy Dark » pour sombre et « Fancy Deep » pour profond. Un défaut de formation ou une présence d’impuretés dans le diamant est à l’origine de sa coloration : bleu (bore, gris), jaune (azote, orange), vert (uranium), hydrogène (rose, rouge, brun, violet), carbone graphite (noir)… On retrouve ainsi toutes les nuances de couleur de l’arc-en-ciel. Pour un diamant dit « fancy color », la quantité d’azote (Type Ia à Type IIb) modifie considérablement ses caractéristiques optiques. Parfois, les teintes sont modifiées de façon artificielle. La pierre doit obligatoirement porter la mention « color enhanced » sur son certificat d’authenticité. Il existe différentes sortes de procédés pour atteindre ce résultat : traitement thermique, irradiation…

Sur le marché diamantaire à Anvers, en Inde, aux USA…, les professionnels se disputent les meilleures gemmes (joailliers, bijoutiers, courtiers, diamantaires…). La couleur et la teinte du diamant favorisent davantage cette quête et cet engouement.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :