La composition de l’or noir en détails

Avec sa couleur surprenante et son magnétisme séduisant, l’or noir oriente la joaillerie vers le mystère et le dark & chic. Ayant fait le bonheur des orfèvres, des bijoutiers et des joailliers, le métal précieux est de plus en plus sollicité dans cette note mystérieuse. Mais alors, quid de la composition de l’or noir ?

Bague pour homme en or noir Black Edition de Boucheron

Bague Black Edition pour homme de Boucheron avec de l'or noir.


À la découverte de la composition de l’or noir

Dans les mines, l’or que l’on trouve parfois sous forme de pépites est de couleur jaune. En joaillerie, l’or pur ne peut être utilisé seul, du fait de son incroyable malléabilité. Ainsi, le type d’alliage, visant à renforcer sa solidité, détermine la couleur du métal précieux. Mais contrairement à l’or bleu, l’or rouge ou encore l’or rose, la couleur de l’or noir n’est pas le résultat d’un alliage. Sa composition est bien plus simple qu’elle n’y paraît.

En effet, l’or noir n’est que de l’or blanc traité. Comment ? Tout d’abord, l’or blanc de joaillerie est obtenu par différentes combinaisons, notamment un savant mélange d’or pur et d’argent pur. On peut substituer ce dernier par du palladium ou du platine. Source d’allergies, le nickel est désormais interdit dans la composition de l’or blanc.

Ensuite, cet or blanc subit un traitement spécifique à sa surface, qui s’apparente au rhodiage. Il est alors recouvert de couche de ruthénium. De dureté 6.5, on trouve ce fameux métal de transition dans les minerais de platine. Caractérisé par un coloris blanc argenté métallique, le ruthénium est ainsi à l’origine de la couleur noire de l’or.

Outre le ruthénium, un autre métal de transition du groupe du platine, peut conférer à l’or noir cette couleur tendance qui le caractérise. Le rhodium, métal très rare, est notamment extrait des gangues de minerais où se trouve le platine. Le saviez-vous ? Lorsque l’on laisse de l’or blanc pendant un certain temps dans un bain d’électrolyse à base de rhodium, on constate la formation d’un dépôt noir tout autour.

Au final, l’or noir n’est que le résultat d’un plaquage, subissant un traitement chimique à sa surface. On obtient ainsi un métal précieux caractérisé par un noir brillant exceptionnel, gagnant en inaltérabilité face à l’air et en résistance face à certains corps comme les acides.

Une tendance folle autour de l’or noir

L’or noir est devenu la nouvelle référence dans l’univers de la bijouterie et de la joaillerie. Son aura entraîne les bijoux dans un mouvement de styles, audacieusement chics et follement originaux. Peu ordinaire et indémodable, la tendance autour de l’or noir bouscule les codes stylistiques de la planète bijoux.

Contraste entre force et douceur, effet sombre assumé, l’or noir apporte assurément une touche d’éclat aux nouveautés bijoux. Il magnifie les créations et les transcende vers la modernité. Toutes les grandes maisons joaillières sont séduites par cette fascinante matière.

Entre esthétique et éthique, la marque Diamee!, allie sensualité, pétillance, intelligence et esprit dans ses bijoux en or noir. Prônant le luxe à travers des bijoux créatifs, Diamee! invite l’or noir dans ses plus belles créations : alliances, bracelets, anneaux, pendentifs…

D’autres jouent jusqu’au bout le jeu des symboliques, à l’instar de Lydia Courteille et ses bijoux insolites en or noir. La fameuse bague Tête de mort Lydia Courteille, en or noir pavée de diamants blancs et bruns signe de l’excellence, comme celle en or noir et tsavorites.

Le meilleur de la joaillerie reste à venir avec l’or noir et toutes ses fantaisies.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :