Évaluation de son diamant

Outre ses prétendues vertus soignantes, la reine des gemmes reste au cœur d'une joaillerie précieuse. Plus la demande explose, plus l'indémodable diamant gagne de la valeur. L'évaluation d'un diamant repose sur des critères bien définis qui font sa qualité. Made in Joaillerie lève le voile.

Évaluer son diamant dans les meilleurs conditions

Évaluer son diamant dans les meilleurs conditions.


L’évaluation de son diamant avec les « 4C »

Maîtrisant la gemmologie, les professionnels des gemmes savent définir avec la plus grande précision les principaux critères qui font la qualité et la valeur d’un diamant. Les données internationales reposent sur des critères bien spécifiques, appelés les « 4 C » en anglais. Jamais dissociables, le poids, la taille, la pureté et la couleur permettent d’évaluer un diamant. Découvrez-les sans attendre.

Le poids ou « carat » : il spécifie la masse du diamant. Pour rappel : 1 carat = 0,20 gramme. Son symbole est le « ct ». Le carat est divisible en 100 points. Dès lors, un diamant de 0,75 carat équivaut à une pierre de 75 points ou 3/4 de carat. Pour peser un diamant de façon optimale, les professionnels utilisent la balance de précision.

La taille ou « cut » : elle désigne la forme du diamant, à savoir la manière dont la pierre est taillée. La taille du diamant doit permettre une réflexion optimale de la lumière d’une facette à l’autre de la gemme, avant tout phénomène de dispersion. Les proportions idéales de la pierre sont définies à travers des calculs scientifiques élaborés. Ainsi, la qualité de la taille participe à l’évaluation du diamant. On compte diverses formes de diamant taillé : brillant, cœur, rectangle, marquise, ovale, etc.

La pureté ou « clarity » : grâce à ce critère déterminant dans la valeur d’une gemme, on saura si le diamant contient ou non des défauts de formation (de type liquide, solide ou gazeux) nommés « impuretés ». Les diamants présentant 0 défaut sont exclusifs, restent très rares et chers. Afin de déterminer la pureté d’un diamant, les professionnels utilisent la fameuse loupe à grossissement x10. Selon l’échelle de pureté du diamant, la gemme varie de l’état de pureté à un état très inclusé (ou piqué).

La couleur ou « color » : on resence des diamants incolores (ne présentant aucune coloration) et les diamants de couleurs appelés « fancy colors ». Du précieux diamant blanc aux diamants de teintes plus foncées (rouge, bleu, vert…), les variations de couleurs sont multiples. À l’œil nu, l’on peut définir la couleur d’un diamant. Pour plus de précision, les professionnels se réfèrent à des étalons de couleurs. Cependant, sachez que l’industrie diamantaire s’appuie sur l’échelle de couleur du diamant blanc : de « D » pour incolore à « Z » pour teintes.

Autres critères influant sur l’évaluation de son diamant

D’autres critères inhérents au diamant sont susceptibles d’influencer la valeur de la pierre précieuse, donc sur son estimation :

  • La fluorescence
  • Les altérations du diamant

Pour faire l’évaluation de son diamant, retrouvez les adresses de diamantaires réputés près de chez vous.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :