Découvrez la composition de l’or violet

L'or est l'un des métaux précieux le plus fascinant qui soit. Synonyme de richesse, ses multiples couleurs en font l'une des matières les plus prisées et travaillées en joaillerie. Aussi étonnant que précieux, l'or violet dévoile une composition originale qui fait toute la différence. Découvrez-la plus en détails.

Alliage pour or violet

Alliage d’ors pour former l’or violet.


Tout savoir sur la composition de l’or violet

L’or, naturellement jaune, figure dans la catégorie des métaux précieux avec l’argent et le platine. Sous sa forme pure (donc trop mou), il reste difficile à travailler en bijouterie-joaillerie. C’est pourquoi l’or fin est associé à d’autres métaux pour former des alliages beaucoup plus résistants. Et ce sont ces mélanges qui leur confèrent leurs différentes couleurs : or rose, or brun, or noir, or gris… Le métal précieux (devenu beaucoup plus résistant), se décline dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Dans le cas de l’or violet, sa couleur étonnante, rappelant celle de la douce lavande, est due à une composition singulière. La voici en détails :

75% d’or pur : à l’état naturel, il se présente sous la forme de pépites d’or. À l’état natif, ce métal noble se dévoile en filon, et même localisé dans les dépôts alluvionnaires. Trop malléable pour être utilisé tel qu’il est en joaillerie, l’or fin reste connu pour ses propriétés (dense, ductile, inoxydable dans l’air et l’eau). Il forme les trois quarts de la composition globale de l’or violet.

25% d’aluminium : il s’agit d’un métal pauvre à la couleur argentée. Réputé également pour sa malléabilité et sa légèreté, et connu pour sa densité faible, l’aluminium reste remarquablement résistant à l’oxydation. Très présent dans l’écorce terrestre, il forme un quart de la composition de l’or violet. Il peut former de nombreux alliages avec des teintes remarquables.

Malgré sa belle couleur originale, l’or violet constitue pourtant l’un des alliages d’or les moins connus. Mais, il annonce plein de belles promesses pour la joaillerie.

L’or violet et ses pas timides dans la joaillerie

Parmi les associations qui peuvent transcender l’or violet et en faire des merveilles, il y a celle avec l’argent. En effet, la teinte violette de l’or s’associe très bien avec la brillance et l’éclat de l’argent, métal précieux classique. Avec une teinte à mi-chemin entre celle de l’or bleu et l’or rouge, l’or violet peut également être associé en bijoux à d’autres teintes (or jaune et or vert).

Si le diamant peut très bien sertir une monture en or violet, d’autres gemmes complémentaires peuvent s’harmoniser avec cet alliage d’or. En s’inscrivant dans la tendance « mauve », le strass et l’améthyste (pierre fine présentée comme une variété violette du quartz) conviennent particulièrement.

Si en France l’or violet n’est pas aussi populaire que l’or rose par exemple, il l’est en République de Singapour. Dans de superbes vitrines de bijoutiers, l’or violet forme de merveilleuses parures, des bijoux allurés et tendancieux (colliers et pendentifs, puces et boucles d’oreilles…).

Pensez d’ores et déjà à cette valeur sûre de la bijouterie, synonyme d’unité et de sérieux. Un symbolisme qui en fait une matière à privilégier pour une alliance, une bague de fiançailles, une chevalière, un anneau classique ou une parure toute entière.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :