Gemmologie

publié le 3 mars 2011 - 0 Commentaires

L’Opale, Précieuse Pierre de Feux

Pierre mystérieuse et terriblement précieuse, l’Opale d’Ethiopie, d’Australie ou encore du Mexique, séduit par ces feux célèbres en bijoux et joaillerie.

Pendentif en Pierre Opale - Anna Tabakhova

Pendentif en Pierre Opale - Anna Tabakhova.

Qu’elle soit orange pour l’Opale de feu du Mexique, bleue, blanche ou noire d’Australie, meringuée, miel, caramel ou chocolat en provenance d’Ethiopie, la pierre Opale offre un précieux tour du monde minéral en couleurs.

Coulée dans les anfractuosités de la roche mère qu’elle « cicatrise » superbement, c’est l’opale « boulder » d’Australie. Lentement et précieusement lovée au cœur des « nodules » volcaniques éthiopiens, elle peut aussi prendre l’apparence d’une « noix » merveilleuse. Des flashs rouges, verts, bleus s’ajoutent à la couleur de base et fascinent par leurs effets optiques complexes.

Le mystère des feux de l’Opale réside dans la diffraction de la lumière due à sa structure particulière; ses couleurs iridescentes semblent vivre en elle, comme un feu inextinguible, uniques dans le monde minéral.

Il y a 2000 ans, Pline notait : « formées de ce qui fait le mérite des pierreries les plus précieuses, en elles se trouve le feu subtil de l’escarboucle (grenat, rubis), l’éclat purpurin de l’améthyste, le vert de mer de l’émeraude; et toutes ces teintes y brillent, merveilleusement fondues ».

Parée de feux si intenses, c’est  » l’Incendie de Troie », une Opale que Napoléon offrit à Joséphine.

Entrée en scène depuis peu dans le cercle de la haute joaillerie, l’Opale d’Ethiopie était la star de la récente biennale des antiquaires.

Qu’elles soient polies, facettées, ou utilisées brutes, voire fracturées – témoignant de leur histoire violente au cœur de la terre – elles se révèlent dans des montures exaltant l’éclat de leurs jeux de lumière et sont toujours le centre des bijoux en Opales, accompagnées ou non de diamants et pierres de couleurs.

Chaque mouvement renouvelle la capture de la lumière, faisant de l’Opale une pierre dont on ne se lasse jamais : ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre …
Ne reste plus qu’à choisir votre couleur, taille, matière préférée, et grâce à leurs mille feux – briller à votre tour : de quoi donner à chacun, le « goût de l’Opale ».

Anna Tabakhova

Cet article a été rédigé par :

Anna Tabakhova

Anna Tabakhova cultive depuis son enfance le goût des minéraux inhabituels, une passion qui navigue de la géologie à la gemmologie et qu’elle met en œuvre dans ses bijoux; une passion qu’elle aime partager avec celui et celle qui les portent …

Voir sa fiche

Vous aimez cet article ?



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :