Interviews

publié le 22 septembre 2009 - 0 Commentaires

Interview: le Joaillier Créateur Antoine Chapoutot

Pas de doute, Antoine Chapoutot est le joaillier qu’il vous faut! Et pour vous en convaincre, savourez son interview; forte en caractère et sans tabou, elle est celle d’un joaillier passionné et complètement dans l’air du temps…

Pendentif Picto Or et Tourmalines - Antoine Chapoutot.

Pendentif Picto Or et Tourmalines - Antoine Chapoutot.

Pas assez félicité à notre goût, nous avons choisit aujourd’hui de vous faire connaître Antoine Chapoutot, un joaillier au style unique qui va vous épater! Bijoux articulés, acidulés, aériens et follement légers, les créations d’Antoine se moquent des codes et lignes de conduite de la joaillerie classique, et bravent chacune de ces limites dans la simplicité, et avec un grand mérite..!
Découvrez son univers en quelques phrases..

MIJ : Pourriez-vous nous dire comment vous en êtes venu à la création de bijoux? Et à la Joaillerie plus particulièrement.
Antoine : Ma passion des pierres remonte à un voyage chez mon correspondant allemand, lorsque j’avais 12 ans. Une autre passion s’est juxtaposée, celle du modélisme. Ensuite celle de l’art contemporain et celle du design. Mais jamais je n’ai souhaité vivre d’une de ces passions. Puis un jour, lors d’un troisième cycle où j’étudiais le marketing adapté à l’industrie du luxe, on m’a proposé de travailler avec un diamantaire. Là ce fut le déclic. Comme une évidence qui s’imposait !

MIJ : Qu’est ce qui selon vous fait votre force, votre différence?
Antoine : Un style reconnaissable par la sobriété, la qualité et l’importance des pierres utilisées où aucune imprécision n’est permise. Des bijoux imposants tout en étant légers, parfois aériens et toujours conçus pour une pierre qui sort des standards de tailles.

MIJ : Quel est le bijou ou collection qui vous représente le mieux?
Antoine : La bague Eolia.

MIJ : Comment naît chez vous l’idée d’un nouveau bijou? Parlez nous de vos inspirations premières.
Antoine : Soit d’un seul coup, souvent lors d’un voyage, parfois juste avant de m’endormir, parfois en voyant un objet du quotidien, parfois juste comme ça… Soit étape par étape, lorsque je travaille sur une commande particulière à partir des desiderata de mon client. Desiderata rarement bien connus de mon propre client mais que je dois découvrir. C’est une partie de mon travail… Il est très rare que je me mette à faire des croquis juste pour faire des croquis.

MIJ : Vous arrive t-il de “jeter” des créations, de ne pas les utiliser si elles ne reflètent pas vos intentions?
Antoine : Les rares fois ou je dessine plus pour passer le temps que pour exprimer une idée c’est en général dans une salle d’attente, ce qui n’est pas très inspirant… Oui, je jette !

MIJ : Avez-vous un rapport particulier avec certains matériaux, métaux, pierres ou gemmes ?
Antoine : J’ai un réel faible pour le diamant. Mais également pour les saphirs et les tourmalines à cause de la diversité de leurs couleurs ainsi que pour leur éclat. J’aime l’or sous toutes ses couleurs ! Jaune, blanc, rose, rouge, vert, noir !

MIJ : Combien de temps de travail faut-il en moyenne pour qu’un bijou sorte de votre atelier?
Antoine : Trois semaines, c’est la moyenne. La pièce la plus importante que j’ai réalisée a demandé trois mois.  Le plus rapide a été 24 heures, mais c’était exceptionnel : il n’était pas nécessaire de passer par les stades ni de la maquette, ni de la fonte : c’était une bague faite de fils d’or blanc. Et le sertisseur ainsi que la polisseuse étaient disponibles !!!

MIJ : Quelle est la gamme de prix de vos créations?
Antoine : Le premier prix est aux alentours d’un millier d’euros. La pièce la plus chère 180 000€. Et la moyenne est d’environ 3500€.

MIJ : Comment décririez-vous les personnes portant vos bijoux?
Antoine : Ce sont des personnes de caractère, ayant dépassé l’identification par la marque et la nécessité d’appartenir à un clan. Ce sont des personnes attirées par l’esthétisme et le design, détachées de la dimension mode et plus attirée par l’atemporel. Ce sont des personnes raffinées avec un réel soucis du détail.

MIJ : Etes-vous sur les salons mode, luxe et joaillerie très en vogue actuellement?
Antoine : Oui. En 2008 j’ai participé à cinq salons/expositions Monaco, Pékin, Genève, Marrakech et Londres.

MIJ : Quelle sont les tendances de la joaillerie en ce moment selon vous?
Antoine : De plus en plus de créateurs, avec des tempéraments et donc des créations très différents les uns des autres. La tendance ? C’est la diversité !

MIJ : Portez-vous vos propres bijoux ? Ou d’autres créateurs s’affichent-ils dans vos coups de coeur?
Antoine : Oui. Je porte assez régulièrement un pendentif or blanc, opale noire, perle de Tahiti et diamant. Mais pas toujours. C’est fonction de l’humeur. Il y a en revanche un créateur qui porte en permanence un pendentif que je lui ai réalisé, c’est François Girbaud. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente…

MIJ : Quelles sont vos ambitions pour votre marque?
Antoine : Créer un réseau de boutiques en nom propre.

MIJ : Où peut-on trouver vos créations?
Antoine : Dans, le monde entier : appelez moi ! Je n’ai actuellement pas de boutique et je ne suis pas distribué, donc c’est en direct et je partage mon temps de travail entre Paris, Londres et Münich. La fabrication se fait à Paris. Je prends très facilement l’avion, le train… J’ai beaucoup exposé à New York, entre 1996 et 2004 j’y suis allé plus d’une quinzaine de fois.

MIJ : Un dernier mot pour nos petits bijoux d’internautes?!
Antoine : Découvrez mon univers..! www.chapoutot.com/

Merci Antoine!

Antoine Chapoutot
rue de Tournon
Paris 6ème
Tél. : 01 43 26 47 76



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :