Toutes les pierres fines et précieuses du Brésil

Sixième puissance économique du monde, le Brésil reste inévitablement associé au monde des pierres. Constituant le paradis des amateurs de belles pierres, ce pays d’Amérique Latine dispose de gisements miniers d’exception. Partons à la découverte des pierres précieuses et fines du Brésil.

Améthyste du Brésil - Pierre fine

Améthyste du Brésil, une pierre fine d'exception.


Le Brésil, le noyau de ces « joyaux »

Il ne brille pas qu’à travers sa végétation exceptionnelle (cf. forêt amazonienne). Le Brésil renferme des richesses incroyables. Pour les pierres précieuses et les pierres fines, le pays investit à la fois dans la productivité et la production qualitative.

Producteur alluvionnaire diamantaire, le Brésil affiche dans l’État du Minas Gerais, principalement la ville d’Ouro Preto (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO), des spécimens incroyables de pierres précieuses et fines.

On y trouve pratiquement toutes les pierres précieuses et fines du monde. Cette particularité est due à la situation géographique du pays, aux conditions de formation des terres brésiliennes… On trouve ces pierres et minéraux dans des roches, dans des filons…, résultant de gisements primaires ou secondaires. Cette richesse est à l’image du melting-pot des diverses influences (indigènes, Afrique, Europe) qui en font un pays d’exception.

Disposant de provinces de gemmologie réputées au monde, le Brésil exporte ses merveilles et vendus à des prix fous dans plus de 85 pays. D’ailleurs, les USA en sont les principaux inconditionnels. La ville Teófilo Otoni de l’État brésilien du Minas Gerais est l’un des théâtres du commerce de ces pierres.

Les pierres précieuses du Brésil

À partir de la troisième décennie du XVIIIe siècle jusqu’en 1870, le Brésil surclassait l’Inde en matière de production de diamants, avant l’arrivée de l’Afrique du Sud sur le terrain. Des diamants de couleur (jaune, rouge, bleu, vert et brun) sont produits au pays de la samba.

Pays des belles émeraudes, pierres précieuses à la couleur verte envoûtante, le Brésil est le nid tant convoité de cette variété exceptionnel de béryls. Cette pierre, synonyme de la renaissance printanière, occupe les premiers rangs du commerce des pierres précieuses du Brésil.

Certains zones brésiliennes renferment également quelques saphirs et rubis, des variétés transparentes du corindon, un minéral formé d’oxyde d’aluminium et d’autres éléments (titane, fer, chrome, vanadium). Ce sont ces derniers qui confèrent au corindon sa couleur.

Les pierres fines du Brésil

Le Brésil est aussi une terre riche en superbes topazes impériales. Ces pierres fines sont les plus dures de toutes et révèlent un caractère pléochroïque variable. Les couleurs du topaze sont nombreuses, de l’incolore au bleu, en passant par le jaune, le vert voire le rose.

L’aigue-marine est le fier exemple des pierres fines du Brésil de la famille du béryl. De sa superbe couleur océane due à la présence de fer dans sa composition, elle fait le bonheur des amateurs de pierres.

Le Brésil brille également par la production de tourmalines d’exception, dont les gisements surexploités peinent à suivre pour certaines variétés. Les couleurs sont également multiples (rouge, marron, noir…) pour cette pierre au nom inspiré du mot cinghalais « thuramali », une langue indo-européenne.

D’ailleurs, la tourmaline de Paraíba (État du nord-est brésilien), la plus rare de toutes et difficilement exploitable, présente une forte concentration en or, en plus du manganèse et du cuivre. Sa couleur bleue magnétique et envoûtante reste très convoitée.

En définitive, le Brésil reste le fournisseur du tiers des pierres précieuses et fines du monde. Agates, grenats, citrines, alexandrites, améthystes proviennent dans la majorité des cas du Minas Gerais, fournisseur de gemmes de qualité exceptionnelle.

L’alexandrite (chrysobéryl), pierre à l’éclat vitreux, a la particularité de changer de couleur selon l’éclairage subi (vert à rouge). Son nom est inspiré de l’histoire, en référence au tsar Alexandre II de Russie. L’agate, une variété de calcédoine, doit cet intérêt autour d’elle à ses nombreuses colorations. L’agate rouge reste particulièrement appréciée.

Les grenats renferment plusieurs variétés de pierres, définies selon leur coloration (bleu exclus). Le Brésil offre notamment les variétés suivantes : rhodolite (rouge à violet), spessartine (orangé à brun-rougeâtre) et almandin (rouge de brique).

L’améthyste, définie comme pierre pastorale, appartient à la famille du quartz au même titre que la citrine. Violet pour l’une, jaune pour l’autre, ces deux pierres fines, composées de dioxyde de silicium, renforcent le prestige du Brésil dans ce domaine.

Environ 30% des gemmes commercialisées dans le monde proviennent directement de ces contrées lointaines. Elles se négocient à travers le monde à des prix incroyables. De quoi renforcer le leadership du Brésil dans l’univers de la gemmologie et la joaillerie.



1 Commentaire sur Toutes les pierres fines et précieuses du Brésil

Milan
Déc 11, 2015 21:47

C’est magnifique !!!!!!!!!! 😀

Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :