Tout savoir de l’origine du diamant

Reine des gemmes, le diamant est par excellence le symbole de la pureté et de l'amour. Incolore ou coloré, le diamant reste un trésor de la nature. Pour mieux comprendre l'intérêt autour de cette gemme d'exception, intéressons-nous de près à l'origine véritable du diamant.

Photo d'un diamant d'une qualité très moyenne

Photo d'un diamant d'une qualité très moyenne.


Présentation du diamant, la plus précieuse des pierres

Le mot diamant est issu du mot latin « diamas » ou du grec « adamas » qui signifie indomptable. L’éclat de la pierre est alors qualifié d’adamantin. De formule brute C, le diamant est présenté comme un minéral fait de carbone. Cristallisant dans le système cristallin cubique, la pierre est la plus dure de toutes. Elle présente une dureté de 10 sur l’échelle de Mohs (inventée en 1812 pour mesurer la dureté des minéraux). Les couleurs du diamant sont multiples, et certaines se révèlent extrêmement rares : incolore, translucide, jaune, brun, gris, bleu, rouge, vert, rose, noir, violet, orange… En moyenne, la densité du diamant est de 3,52. Pour une pierre naturelle transparente, l’indice de réfraction se révèle être l’un des plus hauts, variant de 2,417 à 2,419. Ces caractéristiques exceptionnelles font du diamant l’une des gemmes les plus prisées. Découvrons mieux ses origines et l’histoire de sa formation.

La légende racontée autour du diamant

L’histoire nous dit que la précieuse pierre était exploitée depuis 6 000 ans en Inde, notamment dans les gisements alluvionnaires de certaines zones (Krishnâ, Pennar…). D’ailleurs, la région de Golconde, située dans l’État indien de l’Andhra Pradesh, fut pour sa part un important centre de commerce du diamant. Exceptionnel, le diamant fut longtemps considéré comme le « fruit des étoiles », du fait de son incroyable éclat. Considéré comme sacré dans le temps, il ornait même des objets à portée religieuse, notamment dans le culte hindou. Dans le temps, le diamant était surtout utilisé comme un talisman ou une sorte d’amulette car on lui conférait des pouvoirs magiques. Peu à peu, il est devenu un élément de parure, caractérisé par sa brillance. Cependant, le diamant présente différentes sources.

Les différentes provenances du diamant

La pierre précieuse peut être de différentes origines. Celles qui sont retenues :

Le diamant, originaire du manteau terrestre

Lorsque le carbone se retrouve dans des conditions de température et de pression élevées (1 100°C – 1 400°C / 4,5 GPa – 6 GPa), il donne du diamant. La pierre cristallise dans des profondeurs de 150 jusqu’à 1 000 kilomètres au niveau du manteau terrestre. De la kimberlite, cette roche potassique et ultra-mafique, est extrait la plupart des diamants. D’autres roches continentales (trouvées notamment au niveau de l’Himalaya et des Alpes), contiennent de petits diamants formés à une température de 800°C sous une pression de 4 GPa.

Le diamant d’origine volcanique

Ce type de diamant est particulièrement rare. Soyons clair : le magma ne contient pas de diamant. Il provient simplement d’une profondeur où la pierre précieuse peut se former. En remontant à la surface, le magma se refroidit dans les roches incandescentes comme la kimberlite, ou encore la lamproïte, une roche volcanique et alcaline, riche en potassium. Les diamants sont remontés à la surface sans transformation lors des éruptions volcaniques. Ces pierres sont ensuite retrouvées dans certaines roches en inclusion.

Le diamant d’origine extraterrestre

Le diamant d’origine extraterrestre est naturellement formé loin de la Terre. En effet, il est souvent le résultat d’impact violent avec un astéroïde. En tant qu’allotrope naturel du carbone, le graphite se comprime avant de se transformer en diamant. Pour illustrer cette catégorie de diamant, il existe de rares sites de cratère d’impact comme celui de Popigaï, formé il y a 35.7 millions d’années lors de la chute d’une météorite en Sibérie (Russie). On estime d’ailleurs à 10 000 milliards de carats cette réserve de diamants industriels.

D’autres origines pour le diamant

Lorsque les diamants sont transportés par le magma à la surface, le matériau s’érode et les pierres se répartissent à la surface. Selon leur densité et leur taille, ils s’accumulent dans des sédiments. On parle de diamant sédimentaire. Il existe également le diamant d’origine glaciaire, que l’on retrouve notamment dans des dépôts glaciaires de type Wisconsin. Intéressons-nous en dernier au cas du diamant d’origine organique. Il faut savoir que le diamant est naturellement composé de carbone issu du manteau terrestre ou d’organismes vivants comme les algues. Ce carbone organique à l’origine du diamant organique, fut enseveli sous terre grâce au mouvement des plaques tectoniques.

Parmi les grands producteurs de diamants naturels : Russie, Botswana, Australie, Congo, Afrique du Sud, Centrafrique, Canada, Angola, Chine, Inde, Namibie, Ghana…



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :