Quelques informations sur l’achat d’or en Suisse

Eldorado des investisseurs, le marché de l’or en Suisse est en plein expansion. Plaque tournante bancaire, le pays helvétique reste arbitre du marché mondial de l’or. Pour l’achat d’or en Suisse, retrouvez des informations précieuses.

Achat de lingots d'or en Suisse

Achat de lingots d'or en Suisse.


Les moyens pour investir dans l’or en Suisse

En Suisse, l’achat d’or est souvent attrayant. Les possibilités pour investir dans l’or sont nombreuses :

Achat d’or physique via une banque suisse

Cela passe notamment par l’achat de pièces d’or et de lingots d’or. Transformez votre argent en un produit transportable à forte plus-value. Deux possibilités s’offrent à vous : garder votre or dans un coffre-fort en Suisse. Avec cette mise sous dépôt, comptez les frais de location du coffre-fort. Vous pouvez sinon garder votre or chez-vous. Faites-vous livrer directement à votre domicile. Les frais de livraison vous seront facturés.

NB : ayez toujours en votre possession les certificats d’authenticité de vos produits en or. Cela dans le but d’assurer la qualité réelle de votre or dans le cadre d’une future revente.

Achat d’or papier via une banque suisse (compte métal)

C’est une excellente alternative si vous ne souhaitez pas posséder d’or physique. Vous pouvez alors investir dans l’or de façon contractuelle. Avec cette procédure suisse, vous ne payez pas de frais liés à la fabrication de vos lingots d’or ou encore à leur livraison sécurisée. Toutefois, des frais annuels sont facturés afin d’assurer la garde de votre or.

Achat d’actions ou fonds liés au domaine de l’or

Une telle procédure se fait par l’intermédiaire de votre banque. Pour cela, il suffit de faire un ou plusieurs investissements dans les marchés basés sur l’industrie de l’or. Par l’achat d’actions ou de fonds émanant de sociétés d’extraction d’or, de traitement d’or ou encore de commercialisation d’or, vous avez l’impression d’investir dans le marché boursier en ciblant bien entendu celui de l’or.

Achat d’or en Suisse via la numismatique

Peu d’investisseurs en Suisse s’avancent sur le terrain de la numismatique. Il faut être bien informé avant toute procédure. Dans ce contexte, la numismatique cible particulièrement de l’or antique à travers les pièces de monnaie en or. Afin d’établir leur qualité, doivent être pris en compte des critères spécifiques comme leur poids. Les pièces d’or sont majorées selon leur rareté, leur époque… Quelques pièces d’or : 20F Suisse, 20F Napoléon…

Achat de produits dérivés sur or en Suisse

Profitez de l’effet de levier que vous procurent les options ainsi que les contrats à terme. Investissez alors dans l’or. Les banques suisses proposent divers produits et formules dérivés du marché de l’or. Demandez conseils à votre banquier.

Achat d’or : fiscalement parlant

À l’heure où les taxes changent, les régimes concernant l’achat d’or ou la vente d’or en Suisse restent fidèles aux années précédentes dans certaines conditions. Si vous êtes résident suisse, aucune fiscalité sur l’achat et la vente d’or. Toutefois, la catégorie des métaux précieux entre dans la déclaration de l’Impôt sur la Fortune (ISF). En cas d’achat d’or d’investissement dans un pays hors CE (Suisse par exemple), et de revente dans ledit pays, vous bénéficiez de l’exonération sur la taxe à la revente, même si vous êtes résident en France, tant que l’or ne bouge pas de la Suisse.

Toutefois en France, au 1er janvier 2011, le taux forfaitaire qui est lié à la taxation de l’or d’investissement était toujours de 8%. La fameuse TPV ou Taxe sur les Plus-Values a subi une légère revalorisation. Depuis l’année 2006, la taxation forfaitaire sur la revente sur la base de 8% s’est assouplie. On veut être au plus près du régime des valeurs mobilières. L’investisseur a plusieurs possibilités, dont l’option du régime des plus-values réelles. Pour cela, il doit pouvoir justifier de la date d’acquisition de son or ainsi que son prix.

Depuis le 1er janvier 2006, les vendeurs d’or d’investissement peuvent s’ils le souhaitent, payer au lieu de 8% sur le capital, 32.5% sur la plus-value réalisée, avec une décote de 10% par an dès la troisième année de détention d’or. Pour cela, il faut pouvoir apporter la preuve de la date d’achat de l’or ainsi que sa valeur. Gardez ainsi toujours vos factures d’achat. Les nouveaux dispositifs liés à l’achat d’or en Suisse permettent à l’investisseur de profiter d’une exonération au bout de 12 ans. De plus, aucun impôt n’est pris en cas de moins-value, peu importe la durée de détention de l’or.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :