Quelques éléments sur la vente d’or en Belgique

Soumise à certaines règles, la vente d'or en Belgique est de plus en plus contrôlée. Mais assurément, le plat-pays reste un « el dorado » pour toute personne désireuse de vendre son or dans des conditions avantageuses. À découvrir quelques éléments sur la vente d'or en Belgique.

Le rachat et la vente d'or en Belgique

Le rachat et la vente d'or en Belgique.


Démocratisation de la vente d’or en Belgique

Les lois régissant le marché de l’or changent un peu plus partout dans le monde. Présentant des conditions avantageuses en matière de vente d’or, le plat-pays attire les vendeurs d’or du monde. Mais comme beaucoup d’États du monde, l’État belge tente de contrôler le marché de l’or avec toutefois beaucoup plus de souplesse.

L’arrêté royal sur la vente d’or en Belgique permet de découvrir de nouvelles consignes comme l’identification des vendeurs d’or en bijoux. L’objectif étant de lutter contre le recel et la revente de bijoux ayant été volés, dérobés… Mais la réalité de l’application de cet arrêté royal est tout autre du fait de la difficulté de prouver sans facture l’appartenance de bijoux à une famille depuis plusieurs générations.

Dans les faits, le racheteur d’or en Belgique demandent simplement souvent la présentation de la pièce d’identité du vendeur d’or, notamment pour toute transaction en espèces. Ensuite, le professionnel est tenu d’enregistrer électroniquement les informations le concernant. Cela fait partie des nouvelles règles de fichage afin d’endiguer la fraude.

Les conditions avantageuses de la vente d’or en Belgique

En France, une taxe forfaitaire de 8% est fixée pour l’achat ou la vente d’or. Cette dernière opération a vu également naître une autre taxe sur les plus-values à hauteur de 34,5%. Mais la Belgique affiche sa différence avec l’Hexagone. En effet, aucun impôt n’est prélevé sur les opérations de rachat d’or. Un bon plan pour la Belgique qui voit de plus en plus d’européens y accourir pour vendre leur or.

Dans les années 80, la Belgique avait instauré une taxe de 1% sur les opérations liées à l’or. Mais avec un échec cuisant, elle fut rapidement retirée. Comme le disait il y a quelques temps Gilles Rebibo (fondateur de la licence Mistergold et PDG de boutiques d’achat et de revente de bijoux et d’or), il est urgent de trouver un « juste milieu » entre la taxation française de 8% et l’imposition nulle de la Belgique.

Avec la levée de l’obligation de déclarant qui pèse sur l’or, il est possible de passer sans aucun problème la frontière franco-belge avec beaucoup d’or sur soi. Mais si par malheur un résident français vend plus de 10 000 euros d’or en Belgique sans faire une déclaration au fisc et qu’il se fait coincé lors de son passage à la frontière française, il risque une très forte amende. En effet, pour l’exportation de l’or, la France applique une taxation similaire à celle des biens meubles.  

Comme le souligne Jean-François Faure, PDG de la société Aucoffre.com, « si vous vendez de l’or en Belgique, vous devez normalement payer la taxe française à votre retour ». Pour contourner cela, certains négociants en Belgique ont su trouver la parade idéale. Pour plus de 10 000 euros de vente d’or, la somme versée au vendeur d’or est divisée en deux parts : 10 000 euros d’espèces et un chèque. Les vendeurs d’or ont ainsi la possibilité d’ouvrir un compte bancaire en Belgique ou ailleurs (Luxembourg…) pour toucher leur chèque sans être inquiétés par l’État français.

Où vendre son or en Belgique ?

Le quartier de la Bourse à Bruxelles concentre de multiples comptoirs de change or pour vous servir. Il y a cette fameuse rue du Midi au centre-ville de la capitale belge. On peut notamment y découvrir de grands magasins de vente d’or et de numismate. La ville d’Anvers, comme beaucoup de villes de la Belgique (Liège…) comptent de nombreux comptoirs d’achat et de vente d’or.

Mais aucun pays au monde ne peut se targuer d’être 100% sûr. Ainsi, en cas de déplacement à l’étranger dans le but de vendre de l’or, mieux vaut être accompagné. C’est toujours plus sûr de se déplacer en groupe. Si vous avez de l’or sur vous, évitez les parkings souterrains. Soyez prudent et discret. Dans l’idéal, déplacez-vous en voiture (pas de transport en commun). N’oubliez surtout de prendre votre pièce d’identité avec vous.

Le Saviez-vous ?

Avec la nouvelle règlementation en France qui vise à interdire l’achat anonyme d’or pour les espèces, la Belgique devient encore plus attractif. En effet, l’achat d’or en Belgique est anonyme jusqu’à hauteur de 10 000 euros. En cas de dépassement, s’applique automatiquement la directive européenne de lutte contre le blanchiment d’argent sale. De plus, il est possible d’acheter anonymement de l’or en Belgique dans différents endroits le même jour et en toute légalité.

Mais pour échapper au fisc, les français n’hésitent plus à se rendre en Belgique pour vendre leur or (lingots d’or, pièces d’or, bijoux en or…).



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :