Définition du métier d’orfèvre

Avec un secteur limité, l'orfèvrerie est un métier de l'artisanat d'art. Le professionnel, appelé orfèvre, travaille toujours ses œuvres avec le souci du détail. Entre tradition et modernité, découvrez tout du métier d'orfèvre.

Un orfèvre exerçant son métier

Un orfèvre exerçant son métier.


Présentation du métier d’orfèvre

Il incombe à l’orfèvre la fabrication d’objets dans certains métaux (or, argent et étain notamment). Ces objets sont destinés à la décoration, à l’ameublement, etc. Ainsi, l’orfèvre est capable de travailler avec le souci du détail, des plateaux, des trophées sportifs, des théières… Il s’attache à reproduire avec la plus grande expertise et fidèlement les objets commandés. Du dessin technique au polissage final de ces pièces, il réalise chacune des étapes clés (découpe du métal, façonnage par tournage; planage ou repoussage, assemblage par soudure, ciselure, polissage). En plus de leur fabrication, l’orfèvre est capable de les réparer et de les restaurer.

La passion du métier d’orfèvre s’est longtemps transmise de génération en génération. Aujourd’hui, la donne a tendance à changer. De même, pour exercer le métier d’orfèvre, des compétences et qualités sont requises : précision, minutie, dextérité, sens artistique, patience, bonne vue, maîtrise de l’espace…

Accéder au métier d’orfèvre

Le niveau d’accès au métier d’orfèvre est le CAP ou équivalent. Les Centres de Formation d’Apprentis (CFA) de Saumur et de Lyon proposent la principale formation pour devenir orfèvre : le CAP Orfèvre.

L’Institut de Bijouterie de Saumur (www.institutdebijouterie.fr) propose la formation CAP Orfèvre – Niveau V avec quatre options :

option A « Monteur en orfèvrerie »
option B « Tourneur – Tourneur Repousseur en orfèvrerie »
option C « Polisseur – Polisseur Aviveur en orfèvrerie »
option D « Planeur en orfèvrerie »

À noter qu’après le Bac (Bac+2), il est possible de se former au Diplôme des Métiers d’Arts (DMA) Décor Architectural Option Métal.

Le salaire du débutant en orfèvrerie commence à partir du SMIC. On l’estime à environ 1 445 euros. Le secteur étant très limité, l’intégration au marché du travail de l’orfèvrerie exige beaucoup de patience et de niaque. Deux statuts sont possibles afin d’exercer le métier d’orfèvre : salarié ou artisan.

On comptabilise près d’une soixantaine d’entreprises d’orfèvrerie, employant quelque 900 personnes. En règle générale, dans les grands ateliers d’orfèvrerie, les opérations sont fractionnées entre les différents professionnels. À l’inverse, dans les petits ateliers d’orfèvrerie, le professionnel travaille seul et gère toutes les opérations.

Notons que l’orfèvrerie française est très prisée en France et à l’international.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :