Le métier de lapidaire

Le lapidaire taille et façonne les pierres qu’elles soient précieuses ou non, hormis le diamant qui est réserver au diamantaire. Les gemmes que prépare le lapidaire serviront ensuite au joaillier qui les utilisera pour ornementer les bijoux et joyaux de sa création. Le métier de lapidaire est classé dans les métiers d’art en France.

Métier de lapidaire : taille des pierres

Métier de lapidaire : taille et sciage des pierres.


Qu’est-ce qu’un lapidaire ?

Les fonctions du lapidaire

Le lapidaire par ses connaissances sur les différentes pierres arrive à déterminer quel type de taille mettra le mieux en valeur chaque pierre en révélant ainsi son éclat et sa couleur tout en en éliminant les défauts. La taille est induite par la nature de la gemme, sa forme, sa couleur et sa réfringence à l’état brut. Les différentes tailles qui sont le coussin, la poire, la navette, la taille émeraude, la briolette ou le cabochon, sont réalisées selon le même procédé comprenant plusieurs tâches successives.

Le lapidaire commence par le sciage de la pierre, puis s’ensuit le débrutage, la mise en forme et la taille qui serviront à donner à la pierre sa forme géométrique de sorte que la lumière se réfléchisse au mieux et à en éliminer les impuretés, enfin le polissage sert à donner une finition brillante à la gemme. La taille du diamant est réservée au diamantaire à cause de sa dureté qui nécessite des techniques et du matériel adaptés. Une fois taillées les pierres obtiennent une forte valeur ajoutée, celles-ci seront alors utilisées par les joailliers pour confectionner de somptueux bijoux.

Un autre aspect du métier de lapidaire consiste à l’ajustement des pierres pour les joailliers, la réfection de pierres abîmées ou à la négoce de gemmes.

Le profil du lapidaire

Le lapidaire doit être précis et opérer avec des gestes sûrs car il travaille sur des pierres pouvant être fragiles et/ou onéreuses.

De même qu’il est organisé, minutieux et habile, en effet la plupart du temps les gemmes travaillées sont de très petites tailles. Il est également important d’avoir un sens artistique et créatif pour savoir quelle forme mettra le mieux en valeur la pierre brute, et pouvoir la représenter sur le papier.

Le travail du lapidaire exige patience et concentration pour façonner chacune des facettes de la pierre en respectant ses propriétés physique et chimique. Le lapidaire opère toujours avec un fort souci de qualité.

Comment devenir lapidaire ?

La formation

Il faut obligatoirement dans un premier temps préparer un CAP Lapidaire option pierres de couleurs en 2 ans, à la sortie de 3ème ou en formation pour adulte. L’avantage de cette formation est qu’elle offre la possibilité de s’effectuer en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation en alternance dans une entreprise.

Il est possible de poursuivre des études en gemmologie pour étayer ses connaissances sur les différentes gemmes, mais ce n’est pas une nécessité.

Les perspectives professionnelles

Le lapidaire peut travailler au sein d’une entreprise, il a alors le choix de pouvoir devenir chef d’atelier si l’occasion se présente. Il peut également être à son compte dans son propre, il est cependant conseillé d’avoir une bonne expérience professionnelle pour se lancer dans cette entreprise.

Un lapidaire débutant peut prétendre à un salaire mensuel avoisinant les 1500€ bruts.



1 Commentaire sur Le métier de lapidaire

laurence
Déc 10, 2015 18:09

j’aimerai me lancer dans la creation de bijoux en pierre(cailloux) .pourriez vous m’indiquer quels sont les instruments pour couper,poncer(j’ai deja investi dans 1dremel) mais ce n’est pas assez costaud.en esperant avoir 1reponse avec tout mes remerciements

Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :