Le coloriage de bijoux ou gouaché de bijoux

Plusieurs chemins mènent à la naissance d’un bijou. Le gouaché de bijoux reste un dessin d’art, une technique indispensable dans l’apprentissage du bijou. Le gouaché donne une représentation réaliste du bijou pour mieux l’apprécier avant l’étape finale.

Gouaché de bijoux collier de Cartier

Gouaché de bijoux collier de Cartier.


Présentation de la technique du colorage de bijoux

Le gouaché de bijoux repose sur un dessin d’art réalisé à la gouache, de la peinture à l’eau gommée qui entre dans la composition de l’aquarelle. Peinture à la détrempe dont les pigments sont liés via des émulsions, la gouache dévoile mieux les reliefs et les formes. Dans l’univers de la bijouterie-joaillerie, la technique du gouaché vise à définir le bijou sous une forme plus réaliste. Les volumes se dévoilent plus et tous les détails ressortent au clair.

Avec le coloriage de bijou, la pièce est reproduite au plus près. On la présente sous toutes ses caractéristiques : volumes, couleurs des pierres et autres matières, positionnement, sertissage…. Suivant donc la phase de recherche après le calque et le crayon, le gouaché annonce une presque concrétisation du projet. La maquette en cire du bijou sera ensuite sculptée sur la base du gouaché obtenu.

Sachez que la création d’un bijou exige beaucoup de techniques. On a souvent recours au gouaché de bijoux, surtout dans le cadre de la réalisation d’un bijou sur mesure. La technique permet alors de mieux associer le client à la création de son bijou.

Pour apprendre le gouaché de bijoux

Le gouaché de bijoux est un enseignement dispensé dans le cadre de la formation en bijouterie joaillerie : CAP art du bijou et du joyau. Cette formation intervient dans le cadre de la fabrication intégrale d’un bijou. Elle intègre les opérations de fabrication et de montage, le choix des outillages, la réparation, la création de pièces de bijouterie et de joaillerie, l’assemblage, les finitions, la réalisation du chaton et des sertis…

Pour suivre une formation et apprendre la gouaché de bijoux, plusieurs écoles existent, dont l’incontournable École de Joaillerie de la Rue du Louvre à Paris. Toutefois, avec passion et dextérité, le colorage de bijoux peut s’apprendre par soi-même en autodidacte. Le livre « Dessins de bijoux » paru en 2008 de Dominique Audette, joaillière depuis 1975, est à découvrir dans ce cadre. Il s’appuie sur les divers procédés éprouvés en dessins et adaptés aux bijoux : dessins techniques, esquisses, nuancés d’ombres et de lumières… Retrouvez toutes notions indispensables avec séries d’illustrations. Un livre en vente à la FNAC.

Bref aperçu du gouaché de bijoux chez les grandes marques

De leurs premières esquisses aux magnifiques dessins gouachés, les plus grandes marques passent par plusieurs étapes pour donner naissance aux plus belles pièces de joaillerie de leurs collections.

Après le succès triomphant de la collection Panthère de Cartier, Boucheron dévoile à son tour sa mythique bague tigre « Bagha » dont l’esquisse en gouache fut dévoilée au public sur le site officiel de la Maison. Une parmi tant d’autres. De même, Van Cleef & Arpels travaille le bijou comme une œuvre d’art. Ses ateliers regorgent de milliers de gouachés de bijoux qui ont marqué à jamais son histoire, comme celui du collier « Palais de la Chance ».

Ces dessins réalistes témoignent du savoir-faire de ces maisons de joaillerie. Des gouachés de bijoux qui font partie du patrimoine de la marque. Plus qu’une image, le gouaché de bijoux reflète les émotions.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :