La définition d’un diamant brut

Le diamant brut est le symbole par excellence de la pureté. Remarquable pour sa constitution exceptionnelle, ses propriétés physiques et chimiques, la gemme se veut extraordinaire. Pour mieux la comprendre, découvrez l'exacte définition d'un diamant brut.

Pierre diamant brut

Diamant à l’état brut.


De quoi est constitué le diamant brut ?

Parmi les pierres les plus précieuses que la nature ait portées, il y a le diamant. Composée de carbone pur, cette gemme est un minéral cristallisant dans un système cristallin cubique. Considérée comme la pierre naturelle la plus dure malgré sa composition simple, elle est classée 10 sur l’échelle de dureté de Mohs. Toutefois, le diamant comporte quelques éléments étrangers en petites ou grandes proportions qui lui valent ses différentes colorations. La structure cubique à faces centrées du diamant brut se présente avec des atomes de carbone aux sommets du cube, en plus d’atomes au centre de chaque face et huit par maille. Les liaisons courtes et covalentes du diamant lui confèrent en partie sa grande dureté.

Ci-dessous, découvrez les formes cristallines les plus populaires du diamant brut, avec dans l’ordre le nombre de faces, d’arêtes et de sommets :

  • Cube (6 – 12 – 8) ;
  • Octaèdre (8 – 12 – 6) ;
  • Dodécaèdre (12 – 30 – 20) ;
  • Rhombododécaèdre (12 – 24 – 14).

Les propriétés et caractéristiques d’un diamant brut

Connu pour son éclat adamantin et sa beauté même à l’état brut, le diamant brut peut être opaque, translucide ou transparent. Soumis à une température de 1 100°C, il devient du graphite (un des allotropes naturels du carbone de couleur noir ou gris métallique gris à foncé). La gemme reste également insoluble dans les milieux basiques et acides. Elle est aussi remarquable pour ses propriétés physiques et chimiques rares.

Avec un indice de dispersion élevé de l’ordre de 0.044, le diamant est capable de décomposer la lumière blanche pénétrante en fonction des couleurs du spectre. De cela dépend l’effet « arc-en-ciel » de la gemme. À cause de cette dispersion, le diamant scintille de mille feux. Avec une densité évaluée entre 3.51 à 3.53, le diamant figure dans la catégorie des pierres qualifiées de normales (contrairement aux légères et lourdes).

Avec le plus haut indice de réfraction des pierres naturelles (2,407 – 2,451), le diamant brut affiche à nouveau sa différence selon la longueur d’onde de la lumière. Du fait de la présence d’inclusions (« crapauds », défauts de formation…) dans la gemme, le diamant peut présenter différentes couleurs : incolore, jaune, gris, brun, bleu, rouge, vert, noir, rose, orange, violet… Avec un très fort pouvoir réflecteur, le diamant brut marque à nouveau ses propriétés optiques remarquables. Il reste également un excellent conducteur thermique et un isolant électrique. D’où son utilisation autant en joaillerie que dans l’industrie.

Pour magnifier davantage les propriétés du diamant brut, de nombreuses techniques de taille et de polissage ont été développées à partir du 15ème siècle. Et depuis, les étapes de la taille diamant brut sont depuis de cinq ordres, sous la direction de véritables professionnels (diamantaire, polisseur, tailleur, sertisseur…).

Pour connaître le prix d’un diamant brut : ici
Pour découvrir nos adresses où acheter un diamant brut : ici



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :