Le diamant brut : tout savoir

Merveille de la nature, le diamant brut livre ses plus beaux secrets en joaillerie, mais aussi en industrie. Sa composition, sa structure, ses propriétés physiques et chimiques, son prix, etc... Découvrez tout sur le diamant brut à travers notre guide.

Diamant brut

Diamant brut : pierre précieuse.


Composition du diamant brut

Considéré comme pierre précieuse, le diamant brut révèle la composition la plus simple de toutes les pierres naturelles. La gemme est composée de carbone pur cristallisé d’une dureté extrême. Avec une structure CFC (Cubique à Faces Centrées), elle présente des atomes de carbone (par maille, aux sommets et au centre de chaque face du cube). Ces derniers restent liés les uns aux autres par des liaisons courtes et covalentes. Ce qui vaut au diamant brut une dureté maximale de 10 sur l’échelle de Mohs. Le diamant brut présente aussi d’autres formes cristallines à part le cube (octaèdre, dodécaèdre et rhombododécaèdre).

Définition du diamant brut
Composition du diamant brut

Quel est le prix du diamant brut ?

Le calcul du prix du diamant brut tient compte de plusieurs critères : poids en carat – couleur ou « color » – pureté ou « clarity ». On se réfère notamment à la forme cristalline de la gemme qui détermine en partie le rendement en pourcentage de la pierre précieuse brute :

  • Stone avec 50%
  • Shape avec 35 à 45%
  • Cleavage avec 35 à 45%
  • Macle avec 25 à 28%
  • Flat avec 25 à 28%

Prix d’un diamant brut
Évolution du cours du diamant
Investir dans le diamant
Payer son diamant moins cher

Les traitements subis par le diamant brut

Pour améliorer la pureté du diamant brut, on s’efforce de modifier son apparence en éliminant les défauts de formation (crapauds, fêlures, clivages et autres impuretés) par diverses méthodes : laser – traitement Yehuda (obturation de la pierre avec du verre).

Pour maximiser le poids du diamant brut, on utilise le traitement par enrobage. La pierre est ainsi recouverte de couche fine de diamant synthétique ou bien de film d’hydro-carbone à la couleur variable (incolore, grise, noire, brune, etc.).

Pour optimiser la taille (forme) du diamant brut, le lapidaire intervient. Il s’efforcer d’offrir à la gemme la plus belle des formes afin de réfléchir au mieux la lumière sur l’ensemble de ses facettes. Pour arriver à un tel résultat, le diamant brut passe par plusieurs étapes de taille : clivage – sciage – débrutage – taille en croix – brillantage. Le diamant brut suit ainsi des étapes de découpe, d’affinage, de facettage, de polissage, et surtout beaucoup de travail.

Pour changer la couleur du diamant brut, plusieurs techniques sont envisageables. L’irradiation est réversible comme méthode. Elle se fait à travers un système de bombardement à particules. L’intensité et la nature de ce dernier confèrent au diamant brut une couleur spécifique (ou améliorent une couleur existante). La coloration de la gemme est stabilisée grâce à un traitement GEPOL. Avec le remplissage par teinture, il vise l’introduction d’une substance colorée dans les fractures de la pierre. Quant au « coating », il permet de recouvrir le diamant d’une couche de couleur.

Traitements effectués sur le diamant brut

Autres liens à visiter

Reconnaître un diamant et sa qualité
Reconnaître un diamant brut
Bague diamant brut
Adresses pour acheter un diamant brut
Astuces pour reconnaître un vrai diamant d’un faux
Différentes formes de taille du diamant
Diamant certifié



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :