Devenir courtier en diamants : nos conseils

Au cœur de la joaillerie, mêlant noblesse et complexité, le diamant attise les convoitises. Pour éviter la déception des fausses bonnes affaires, le courtier en diamants s’avère l’interlocuteur idéal. Homme de terrain, il vous aidera dans l’acquisition de diamants de qualité. Un métier qui exige persévérance, connaissances profondes du diamant et qualifications.

Courtier en diamants - Pierre précieuse

Courtier en diamants qui présente un diamant princesse.

Le métier de courtier en diamants

Face à l’offre et à la demande en diamants, on s’estime perdu. Espérer bénéficier des meilleures aubaines du marché reste du ressort du courtier en diamants. Ayant le profil de consultant en diamants, il maîtrise toutes les facettes du marché.

Pourquoi faire appel à un courtier en diamants ? Pour trouver des pierres de qualité exceptionnelle à prix intéressants. Disposant d’un vaste réseau de contacts professionnels (grossistes, maisons d’enchères, fournisseurs, tailleurs, vendeurs, diamantaires…), il effectue tous vos travaux de recherche.

Le concours du courtier en diamants s’avère indispensable, surtout lorsque vous êtes novice dans l’univers diamantaire et que vous souhaitez y investir. Ayant un fort potentiel dans ce domaine, des connaissances et des contacts avérés, il vous représente en tout point pour cette chasse aux diamants.

Les services du courtier en diamants sont payants, pouvant atteindre en moyenne 10% du prix du diamant. Et n’oubliez jamais qu’il ne possède pas de diamants sur lui. Il les trouve pour vous selon des critères d’efficacité.

Devenir courtier en diamants : études, formations et parcours

Pour prétendre à ce métier, il faut un parcours riche en études et expériences. Les études approfondies d’amélioration des compétences ne suffisent pas forcément à elles-seules. Pour pouvoir exercer, une accréditation est nécessaire.

Quoiqu’il en soit, un diplôme de gemmologie de base délivré par un établissement reconnu est parfois indispensable pour pouvoir suivre des formations évoluées et obtenir le fameux sésame. Le candidat peut en être dispensé s’il est capable de justifier de ses connaissances.

Le Diplôme d’Université de Gemmologie (DUG), pour aller plus loin, s’adresse aux gemmologues diplômés titulaires d’un BP (Brevet Professionnel) ou bénéficiant d’une mention complémentaire (GG pour les États-Unis). Un candidat pouvant justifier d’acquis professionnels équivalents peut prétendre au DUG.

Pour devenir courtier en diamant, il faut espérer viser un titre de prestige, très convoité : celui d’évaluateur certifié Gemologist (CGA) accrédité par l’American Gem Society. Afin de conserver ce titre de la consécration, il faut travailler pour une société ou une firme de courtage de diamants au compte de l’American Gem Society.

Concernant ses perspectives d’avenir, le courtier en diamants peut travailler pour le compte de particuliers, de détaillants ou de grossistes en diamants. Avec des années d’expériences et un vaste portefeuille de professionnels en main, il peut devenir indépendant.

Le courtier en diamants : ses compétences

Le professionnel doit pouvoir justifier d’énormément de compétences et de maîtrises dans l’univers du diamant. Il doit pouvoir :

  • Examiner la demande de ses clients et répondre à leurs exigences (qualité/prix).
  • Être capable de les guider, les informer et les conseiller.
  • Avoir une connaissance accrue du marché des diamants et suivre les tendances.
  • Comprendre le diamant et la gemmologie de laboratoire.
  • Être expert dans l’évaluation de la valeur des diamants.
  • Savoir classer les diamants selon leur qualité.
  • Aller sur le terrain en ayant les bons contacts.
  • Savoir éviter les escroqueries et arnaques.
  • Etc.…

On en conclut que le métier de courtier en diamants témoigne à la fois de passion et de complexité.

Où se former en courtage de diamants, des écoles ?

Les meilleures formations pour devenir courtier en diamants sont dispensées par des organisations de renommée. Méfiez-vous de la tendance des e-books de formations qui prétendent vous former en un tour de main. Tournez-vous vers des références sérieuses et réputées comme l’American Gem Society et le Gemological Institute of America.



4 Commentaires sur Devenir courtier en diamants : nos conseils

Agnes
Juin 18, 2012 8:16

Et quand on ne peut pas aller aux Etats-Unis comment fait-on ?!!
L’ING de Paris est une ecole serieuse ? L’HRD d’Anvers ? l’IGI ?
Bref votre article est bien mais pas étoffé de renseignements !

eric
Juil 27, 2012 23:42

je recherche des infos sur une formation de courtier en gemmologie ; il s’agit d’une réorientation de carrière professionnelle , secteur géographique Nantes
Motivations sérieuses , passionné par les pierres précieuses .

AGNES
Jan 19, 2013 17:48

Alors d’apres les diamantaires de Place Vendôme pour être courtier il faut aller à Anvers ! suivre une formation , il y a des cours en français, c’est plus pratique que d’aller au States ! m’a t-on dit …

Micha
Fév 2, 2014 16:13

Tu as ING à Paris pour tes études

Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :