Définition du métier de bijoutier

Avoir un sens de l'esthétique, de l'art, de la précision et de la patience font partie des qualités requises pour exercer le métier de bijoutier. Zoom sur cette profession à la fois passionnante, prenante et exigeante.

Bijoutier exerçant son métier en atelier

Bijoutier exerçant son métier en atelier.

Quel est le profil du bijoutier ?

Pour exercer son métier, le bijoutier doit avoir un sens artistique poussé. Disposant d’une bonne acuité visuelle, il doit faire preuve de beaucoup de minutie et de précision dans son travail. Artisan, il maîtrise le sens des volumes, sait lire les dessins techniques des bijoux, tout en étant capable de faire des représentations graphiques des pièces à réaliser (réalisation de modèles en 3D grâce aux outils informatiques). Ce sont là quelques qualités indispensables pour être un bon joaillier.

L’activité du bijoutier à découvrir

L’activité du bijoutier repose notamment sur le travail du métal. En tant que bijoutier-joaillier, il réalise des montures capables d’être serties de pierres. Le métier de bijoutier implique aussi qu’il répare, transforme, créé et fabrique des bijoux. Il peut travailler en association avec des professionnels spécialisés dans la taille des gemmes, dans leur polissage ou encore leur sertissage. Lorsque le bijoutier est dans une phase créative, il doit passer par plusieurs étapes dont l’étude des besoins de son client.

À ses débuts, le bijoutier exerce dans un atelier. Son salaire débutant est d’environ 1 445 euros. Après avoir acquis une solide expérience et notoriété, il peut se mettre à son compte et se lancer dans la création de pièces de haute gamme.

Comment se former au métier de bijoutier ?

Après la 3eme, le niveau d’accès au métier de bijoutier est le CAP ou équivalent. On retrouve le CAP Art et Techniques de la Bijouterie-Joaillerie (dont trois options sont possibles : bijouterie-sertissage, bijouterie-joaillerie, polissage-finition). Il y a également le CAP Lapidaire Option B Pierres de couleur et diamant. Ceux qui le souhaitent peuvent également se former à la Mention Complémentaire Joaillerie.

Pour le niveau Bac ou équivalent, on retrouve le BMA Bijou Option (dont trois options sont possibles : bijouterie- sertissage, bijouterie-joaillerie, polissage-finition). Il y a aussi le Brevet Professionnel (BP) Gemmologue.

Après le Bac, avec un niveau Bac + 2, il y a possibilité d’avoir le Diplôme de métiers d’art (DMA) Art du bijou et du joyau.

L’Institut de Gemmologie à Paris, tout comme l’École Boulle, proposent des stages de durées différentes afin de s’améliorer et de s’enrichir davantage sur le métier de bijoutier-joaillier.

Se renseigner sur le métier de bijoutier

Union française de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, des pierres et des perles – www.bjo-formation-bjop.com
Institut National des Métiers d’Art (INMA) – www.institut-metiersdart.org
Chambre de métiers et de l’artisanat – www.artisanat.fr
Fédération Nationale Artisanale des Métiers d’Art et de Création du bijou et de l’horlogerie (FNAMAC) – www.fnamac.com
Onisep (l’info nationale et régionale sur les métiers et les formations) – www.onisep.fr



1 Commentaire sur Définition du métier de bijoutier

Serrurier de lyon
Fév 21, 2015 15:16

Merci pour votre article qui me rappel l’époque ou j’hésitais entre le métier de bijoutier et de serrurier (y’a quand même un lien) Depuis j’ai tranché mais en tout cas ça reste de l’artisanat.

Eric

Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :