Découvrez la taxe sur les métaux précieux

Pour l'achat et la vente de métaux précieux (or, argent et platine), les professionnels de la bijouterie comme les particuliers sont soumis à des obligations légales. Que vous soyez bijoutier, joaillier, horloger ou même un particulier, apprenez-en davantage sur la taxe sur les métaux précieux (TMP) en cas de vente en France ou à l'étranger.

Métaux précieux - lingots d'or et d'argent

Métaux précieux - lingots d'or et d'argent.


Mieux comprendre la TMP ou Taxe sur les Métaux Précieux

Face à une économie mondiale en berne, la tendance majeure est à la revente de métaux précieux (pièces, lingots et lingotins, bijoux…). Oui mais voilà, il existe une taxation spécifique. La TMP ou Taxe sur les Métaux précieux est l’une des taxations possibles dans le cadre d’une telle vente. Il s’agit d’un prélèvement forfaitaire à hauteur de 8% du produit de la vente. Ce pourcentage est composé de 7,5% pour la taxe sur les métaux précieux en elle-même et 0,5% pour la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS). Cette contribution exceptionnelle ne s’applique pas lorsque le vendeur de métaux précieux n’est pas fiscalement domicilié en France.

La taxe forfaitaire de 8% est applicable qu’il y ait plus-value ou moins-value. Elle ne constitue donc pas un choix avantageux à court terme pour le vendeur d’or, d’argent ou de platine. Libératoire, la taxe sur les métaux précieux ne peut pas bénéficier d’abattement. De plus, aucun justificatif nominatif n’est obligatoire pour son application. La TMP reste applicable en cas de vente de métaux précieux d’investissement en France ou dans l’Union Européenne.

Il faut savoir qu’une exportation (longue ou temporaire) de métaux précieux en dehors des frontières de l’Union Européenne est considérée de plein droit comme une vente. L’exportateur sera dans l’obligation de verser la taxe sur les métaux précieux lors des formalités de douane. Mais cette règle ne s’applique pas si le propriétaire des métaux précieux n’a pas son domicile fiscal en France et que l’acquisition préalable a déjà donné lieu au paiement de la taxe. Elle ne s’applique toujours pas si le propriétaire des biens fiscalement domicilié à l’étranger est dans la capacité de fournir les justificatifs d’une importation antérieure.

La déclaration et le paiement de la taxe sur les métaux précieux doit être faite dans le courant du mois qui suit la transaction. Le formulaire à utiliser est le « 2091-SD ».

Bref aperçu du Code Général des Impôts

Voici quelques articles quant à l’application de la taxe sur les métaux précieux.

Annexe 2 – VI : Taxe sur les métaux précieux, les bijoux, objets d’art, de collection et d’antiquité

Article 74 S bis 
La cession de ces précieux objets est considérée comme réalisée dans le pays où se situe physiquement le bien cédé au moment de l’opération de cession.

Article 74 S ter
Pour bénéficier d’exonération, l’exportateur des métaux précieux doit justifier de sa domiciliation fiscale hors de France soit en produisant la facture d’acquisition à titre onéreux de ses biens auprès d’un professionnel en France ou dans l’UE, soit en produisant un justificatif attestant que les biens ont antérieurement fait l’objet d’importance en France ou au sein de l’UE. Le justificatif peut être également une attestation de donation ou de succession ou autre

Connaissez-vous la Taxe HBJOAT ?

Un professionnel spécialisé dans la fabrication ou la vente au détail de produits joailliers, horlogers, bijoutiers ou d’arts de la table, doit s’acquitter de cette fameuse Taxe HBJOAT. Cette taxation est fixée à hauteur de 0,20% du chiffre d’affaires hors taxe réalisé par le professionnel. Selon son montant, la taxe est prélevée mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Le CDHBJO (ou Comité de Développement de l’Horlogerie, de la Bijouterie, de la Joaillerie et de l’Orfèvrerie) est habilité à recevoir la déclaration et le paiement de la taxe HBJOAT. Le formulaire Cerfa à utiliser par le professionnel est le n°11731*05. Toutefois, dans le cadre d’une importation de ces produits en dehors des frontières de l’Union Européenne, le professionnel s’acquitte de la Taxe HBJOAT dès son passage à la douane.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :