Les débouchés pour le métier de bijoutier

Avec Made in Joaillerie, découvrez la fiche métier du bijoutier, en particulière les perspectives professionnelles qu’il offre. Découvrez plus en détails tout sur les débouchés pour le métier de bijoutier.

Établi pour le métier de bijoutier

Établi pour le métier de bijoutier.


Le métier de bijoutier en bref

Des bijoux exceptionnels prennent vie entre ses mains créatives. Le bijoutier exerce un métier qui requiert finesse, précision, créativité, savoir-faire et art. Il sait travailler avec soin des métaux précieux, des pierres fabuleuses et autres matières. À partir d’un dessin, le bijoutier fabrique des pièces. Son art repose également sur la réparation, l’entretien, la transformation et la vente de bijoux. En somme, le bijoutier doit avoir un intérêt certain pour l’univers du bijou.

Pour accéder au métier de bijoutier, le niveau d’accès requis est le CAP ou équivalent. Le salaire constaté pour un débutant correspond au Smic, jusqu’à 1 445 euros bruts mensuels. Il existe deux statuts possibles pour le bijoutier : salarié ou artisan. Le métier de bijoutier offre de belles perspectives professionnelles à découvrir.

Zoom sur les débouchés pour le métier de bijoutier

La filière bijouterie-joaillerie s’est beaucoup développée depuis plusieurs années déjà. Avec le bijou devenu un accessoire de mode incontournable, surfant sur toutes les tendances et baignant dans toutes les fantaisies, le secteur de la bijouterie-joaillerie connaît un véritable essor. La conséquence directe réside dans l’élargissement du marché du bijou, avec de nouveaux besoins. Ainsi, les débouchés professionnels pour le métier de bijoutier reste nombreux.

Après avoir exercé son art dans un petit atelier au démarrage de sa carrière, le bijoutier peut envisager, une fois une solide expérience acquise, ouvrir son propre atelier. Il peut également procéder au rachat d’une entreprise déjà spécialisée dans le secteur afin de mieux développer son activité de création.

Il faut savoir que l’activité des entreprises du bijou repose en partie sur la vente et la réparation. Certains artisans savent bien associer boutiques personnelles et ateliers de fabrication. Le prestige de la bijouterie-joaillerie française est tel qu’en 2006, plus d’un milliard d’euros en bijouterie-joaillerie étaient exportés à l’étranger.

Plusieurs métiers restent associés à celui de bijoutier, avec des spécialisations plus profondes : chaîniste, graveur sur pierres, modéliste-maquettiste, orfèvre, enfileur de perles, sertisseur, etc… Les secteurs professionnels autour du métier de bijoutier sont notamment de trois ordres : artisanat d’art, patrimoine et culture.

Ainsi, le métier de bijoutier fait partie des métiers passionnants qui offrent des carrières multiples et variées. Ces dix dernières années, on constatait déjà une très forte féminisation des métiers d’art. Entre tradition et innovation, le métier de bijoutier fascine toujours autant.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :