La composition des perles : tout savoir

À l'origine de la perle, on retrouve l'huître, un mollusque. Considérée comme le fruit du hasard, la perle est toutefois caractérisée par une certaine biochimie qu'il convient de décortiquer minutieusement. Découvrez tout de la composition des perles.

Perle rose d'une belle composition

Perle rose d’une belle composition.


La composition véritable des perles

En découpant une perle, on distingue de façon très claire un noyau de matière noire à la fois mi-organique et mi-minérale. Ce dernier proviendrait de la décomposition des « kystes » (grain de sable, débris et autres corps étrangers considérés comme parasite) une fois que ceux-ci aient été pris au piège dans la matière perlière.

En fonction du lieu d’origine de la perle, sa composition chimique peut présenter des variations. Mais en règle générale, la composition des perles se présente comme suit :

  • 2,23% d’eau (ce qui est tout à fait normal pour toute matière organique).
  • 5,94% de conchyoline (complexe de macromolécules organiques sécrétées par le manteau des mollusques). Elle traduit un lien organique entre les cristaux.
  • 91,72% d’aragonite (espèce minérale de la famille des carbonates présentant une forte concentration de nacre). De là résulte le jeu de lumière qui s’opère sur la surface entière des perles.
  • 0,11% d’autres (il s’agit surtout de sels minéraux).

Cependant, les variations enregistrées concernant la composition de la perle, restent très faibles.

Mais qu’en est-il de la fameuse nacre ?

On le sait : la formation de la perle se déroule toujours avec une sécrétion de couches de nacre. Celle-ci recouvre le nucléus. Présentée comme le revêtement intérieur de la coquille de l’huître, la nacre est un carbonate de calcium cristallisé en orthorhombique. Elle forme les cristaux d’aragonite sur un substrat de protéines et autres composés (les sucres complexes). Cela traduit la solidité incroyable de la nacre, qui naît à l’issue d’un processus de bio-minéralisation. Cela se déroule en réaction vis-à-vis d’une intrusion étrangère.

La nacre confère aux perles leur qualité esthétique. Son épaisseur, sa régularité de cristallisation et sa couleur confèrent à la perle, toute sa valeur.

Quelques liens à retenir

La formation de la perle
La perle à travers le monde : perles fines et perles de culture
Tout savoir sur la perle de conque ou perle de conch, une perle rose d’exception
Toutes les significations de la perle de Tahiti
Comment juger de la qualité d’une perle de Tahiti ?
Les perles du monde : nos conseils pour les reconnaître




Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :