Comment se fait la Taille du Diamant ?

"L'âme du diamant est la lumière" (Joseph Joubert). Ainsi, la taille du diamant influence la valeur de la pierre. Traduisant sa forme, elle lui confère sa brillance. Seul critère 4C à dépendre du savoir-faire humain, la taille du diamant est une opération délicate et minutieuse, qui requiert du professionnalisme et de l’expérience.

Taille du diamant par le diamantaire

La taille d'un diamant par un diamantaire.


Taille du diamant : étapes, techniques et outils

La taille du diamant est un travail de spécialiste : diamantaire ou lapidaire. Avant toute manipulation, il examine le diamant brut pour déterminer la forme idéale.

Clivage : il entaille la pierre et y place une lame en acier sur laquelle il porte un coup sec pour fendre le diamant en deux. Puis, il élimine les inclusions et autres défauts de cristallisation.

Sciage : il découpe la pierre en différents morceaux dans un plan de cristallisation non clivable, permettant de conserver les pointes des diamants. Il emploie des outils : scie en forme de disque, banc de sciage automatique, système de sciage au laser et polariscope.

Débrutage : il arrondit la ceinture du diamant en présentant une ébauche de la forme. Un autre diamant est frotté contre la pierre à tailler pour arriver au résultat escompté. Le spécialiste façonne le rondiste du diamant, perpendiculaire à la table. La culasse est dépouillée du surplus de matière. On trouve des machines à débruter à un ou deux axes.

Taille en croix : il créé les facettes du diamant présenté sur un disque en acier enduit de poudre de diamant. Une étape délicate menée par des experts (tailleur en croix, tailleur en 8/8 et brillanteur) à l’aide de machines (facetteuse manuelle ou automatique, ordinateur). Le proportionscope mesure les proportions du diamant.

Brillantage : il donne du brillant à toutes les facettes de la pierre. Il est réalisé sur une autre zone du disque en acier, enduite d’abrasif.

Mieux un diamant est taillé, plus il réfléchira la lumière. Une qualité qui influe considérablement sur son prix. Tout défaut de taille abaisse sa valeur.

Les centres de taille des diamants

  • Anvers en Belgique
  • Tel-Aviv en Israël
  • Gujarat et Bombay en Inde
  • New-York aux USA

La qualité de la taille du diamant

Le Certificat diamant détermine la qualité de la taille. Trois critères sont définis :

  • Cut Grade : traduit l’appréciation générale des spécialistes,
  • Symetry : marque l’appréciation des proportions du diamant,
  • Polish : présente l’appréciation du poli du diamant.

La taille du diamant est notée selon sa qualité :

  • Excellent,
  • Very Good (très bonne),
  • Good (bon),
  • Fair (moyenne),
  • Poor (médiocre).

Les formes de taille des diamants

En 1919, Marcel Toltowsky (ingénieur et diamantaire belge) définit les proportions idéales du diamant avec la taille brillant. Elle relève tout l’éclat de la pierre avec ses 57 ou 58 facettes. D’autres tailles « fantaisie » se dessinent également : poire, marquise, émeraude… Des formes élégantes et très inspirées.



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :