Comment reconnaître de l’or ?

Est-ce de l'or 100% massif ou un simple métal doré de fantaisie qui s'y apparente ? Sans être expert, il s'avère difficile de reconnaître de l'or véritable. Certes un professionnel aguerri peut vous renseigner, mais il serait plus judicieux de savoir reconnaître de l'or soi-même afin d'évaluer la qualité réelle de vos bijoux. Suivrez notre guide de reconnaissance de l'or.

Reconaissance de l'or avec une pierre de touche

Reconaissance de l'or avec une pierre de touche.


Reconnaître de l’or par les poinçons

Le poinçon offre une réelle garantie sur le caractère précieux d’un bijou en or. Selon le type de bijou, les emplacements des poinçons sont spécifiquement codifiés. Pour une bague ou une chevalière, les poinçons sont frappés et se situent à l’extérieur des anneaux. S’ils sont moulés, le bijou n’est vraisemblablement pas en or véritable.

Pour un collier, un bracelet ou une gourmette, les poinçons se trouvent soit sur le fermoir, soit sur des mailles aux extrémités du bijou. En principe, sur toute pièce mobile du bijou, doit être apposé le poinçon. Sur une médaille, le poinçon se trouve sur la bélière. Sur un pendentif, il se localise sur l’anneau fermé. Sur une montre (bracelet, de poche…), les pièces constituent d’or sont marquées de poinçons : anneau, bélière, cuvette, lunette, cache-poussière, carrure….

Pour observer les poinçons, utilisez une loupe. En France, pour l’or (rose, blanc ou jaune…), le poinçon « Tête de Cheval » (1838-1919) ou la « Tête d’Aigle » (depuis 1919) indique de l’or de titre légal 750‰ ou 18 carats. Le titre peut être noté différemment sur le bijou : « 750 », « 0.750 »…. Pour information, le carat indique la teneur en or pur. Il existe d’autres poinçons au nombre de carats spécifiques : « Coquille Saint-Jacques » (or 14K ou 585‰), « Trèfle à 3 feuilles » (or 9K ou 375‰)…

Un simple métal doré non précieux n’est normalement pas poinçonné contrairement au plaqué-or. Le poinçon qui caractérise ce dernier est de forme carrée. Pour connaître les différents poinçons de l’or, suivez le guide. Mais n’oubliez pas qu’en fonction du pays d’origine de fabrication des bijoux en or, les poinçons qui certifient leur qualité, varient.

Reconnaître de l’or avec la pierre de touche

La pierre de touche ou touchau est surtout utilisée par les professionnels en orfèvrerie, notamment pour tester les alliages de métaux. Avec une surface granuleuse, elle se présente comme une sorte de tablette en pierre composée d’ardoise, de basanite ou autre. Au contact de métaux précieux comme l’or massif, on y découvre une trace dorée de frottement. Ensuite, avec précaution, le professionnel manipule de l’acide et l’applique sur ces traces. Si elles s’avèrent persistantes, il s’agit bien d’or véritable, reconnaissable pour son caractère inoxydable et dense.

Reconnaître de l’or avec le test de l’aimant

Pour réaliser ce teste, équipez-vous d’un aimant ainsi que de vos bijoux à évaluer. Ce procédé semble être d’une grande évidence. En effet, il est de vérité générale que l’aimant attire le métal. Beaucoup de bijoux sont réputés être en or massif, mais ils sont en réalité recouverts de couleur dorée sur un cœur en métal. Ceux-là attirent forcément l’aimant. Sûrement donc, vous pouvez facilement affirmer que si le bijou est attiré par l’aimant, il s’agit de faux, l’or massif n’est pas magnétique. Confirmez le résultat avec le touchau ou l’étude des poinçons.

Vous aimez cet article ?



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :