Comment les pierres fines et précieuses sont-elles taillées ?

Depuis le XIIe siècle, la taille des pierres précieuses et fines prenait une autre dimension, depuis ses débuts en Inde. De nouvelles formes, géométriques et design, faisaient leur apparition. La mission : tailler idéalement la pierre tout en maximisant son poids et son éclat. Ce guide vous révèle comment se fait la taille des pierres fines et précieuses.

Taille des pierres fines et précieuses par un lapidaire

Taille des pierres fines et précieuses par un lapidaire.


Au cœur de la taille des pierres précieuses et fines

La capacité de la pierre à réfléchir la lumière et à briller la valorise. La taille influe sur cette caractéristique fondamentale des belles pierres, appartenant à une certaine élite.

Par qui ? Le lapidaire, un professionnel aguerri

La taille des pierres relève des compétences du lapidaire. Un métier délicat, passionné et passionnant, qui requiert du savoir-faire. En effet, passer de la pierre brute à la gemme taillée est très délicat. Dextérité, technique, concentration, sens artistique… font partie des atouts du lapidaire.

Sa mission : façonner les pierres et leur donner les meilleures formes possibles, les rendant ainsi capables d’orner merveilleusement des bijoux (Bague Cartier « Caresse d’orchidées » en or gris, onyx et diamants) ou des chefs-d’œuvre (Ordre de la Toison d’Or de Louis XV, un trésor français relevant de l’art baroque).

En France, le métier d’art de lapidaire connut un fabuleux essor, notamment avec des tailleries anciennes installées dans la région du Jura, à la frontière franco-suisse, mais aujourd’hui disparues avec les avancés techniques.

Comment ? Les procédures de taille des pierres

La taille des pierres nécessite une première étape indispensable : l’étude. Elle repose sur une communication et une interaction avec la pierre, sûrement rare et chère. Quelles sont les caractéristiques de la pierre ? Comment les optimiser ? Quel design (forme) la mettra plus en valeur ? Quels outils utiliser ?… Cette étape, cruciale avant toute manipulation, permettra de juger de la faisabilité de la tâche et de la complexité du travail à accomplir.

Les procédés de taille des pierres dépendent de la nature des gemmes. Ils suivent en général cet ordre :

  • Pratiqué notamment sur le diamant, le clivage vise à entailler la pierre afin d’en obtenir deux parties et d’en éliminer tout défaut de constitution (impuretés…).
  • Reposant sur la découpe de la gemme brute, le sciage donne lieu à plusieurs morceaux indépendants de pierre. Une étape délicate qui suit strictement un plan de cristallisation.
  • Permettant de renforcer l’ébauche, le débrutage laisse apparaître petit à petit la forme de la pierre.
  • Stade très influent, il met en évidence différentes techniques de taille des pierres selon l’effet escompté. Au choix : le facettage vise à créer les différentes facettes (surfaces planes) de la gemme. La taille en cabochon valorise plutôt les pierres translucides ou opaques, mais reste très classique. Quant à la gravure au laser, elle donne des résultats extraordinaires et des effets remarquables.
  • Quant au polissage, il consiste à renforcer l’éclat de la pierre. Une étape finale nécessaire et appliquée sur l’ensemble de la pierre précieuse ou fine afin de maximiser sa brillance.

Les différentes formes de tailles des pierres

La forme (cut) de la gemme fait partie de ses quatre principaux critères d’évaluation. Plus sa taille est optimisée, plus la pierre prend de la valeur.

Il existe différentes sortes de taille :

La taille brillant (rond) reste la plus populaire et la plus classique de toutes. Idéale pour le diamant, mais aussi pour le rubis, le saphir, l’améthyste… Elle met en évidence des proportions (57 à 58 facettes) définies par Marcel Toltowsky en 1919.

Les tailles de « fantaisie » sont de plusieurs ordres : princesse, marquise, émeraude, ovale, cœur, poire… Beaucoup de tailles en degré (carré, baguette) donnent ainsi une autre dimension, plus ample, aux pierres.

Dans le monde, les principaux centres de taille des pierres précieuses et fines se situent à : Anvers (Belgique), Tel-Aviv (Israël), Bombay (Inde), New-York (USA) et Idar-Oberstein (Allemagne).



Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :