L'Atelier

publié le 3 octobre 2008 - 3 Commentaires

Le Sertissage, de la Pierre aux Bijoux

Métier de précision et de minutie, le sertissage permet aux bijoux façonnés, de se sublimer d’éclats de pierres précieuses.

Serti à griffes en Joaillerie.

Serti à griffes en Joaillerie.

Le sertissage en joaillerie, fait partie intégrante du bijou fini. Il lui offre l’éclat et la distinction par la mise en valeur de pierres telles le diamant, le saphir, la tourmaline, etc. intégrées avec harmonie et réflexion.

Selon la structure du bijou, on distingue différents sertis qui possèdent chacun leurs contraintes d’adaptation:

Le serti à Griffes, consiste à enserrer la pierre entre plusieurs griffes de métal, pensées à l’avance. Il est très utilisé en joaillerie, car il laisse agréablement circuler la lumière.

Le serti à Grains, très à la mode, est apprécié des clients car il laisse un motifs « à grains » visible autour des pierres et est très raffiné. Il s’adapte facilement aux diverses formes des bijoux, ainsi qu’aux différents métaux sans poser trop de problème. Il est par contre délicat et demande une minutie, une habileté et une patience sans faille.
Pour la technique, les pierres sont maintenues par des pousses de métal prises directement dans le bijou puis rabattues perlées pour donner les grains finaux.

Le serti Clos maintient la pierre en l’encerclant de métal, rabattu au marteleur. Il est surtout utilisé pour les pierres de valeurs et de taille baguettes ou carrées. Il reste toutefois très courant pour le serti d’une seule grosse pierre, de centre par exemple. Il est le plus ancien des sertis.

Le serti Clous, semblable au serti à grains, fixe les pierres par des grains simples aux extrémités ou même par un serti semi-clos, et un « gros grain », un clou au centre d’une quinconce pour maintenir plusieurs pierres à la fois.

Le serti sur Rails, consiste à enchâsser les pierres entre deux rails. Il est visuelement assez proche du serti clos, et s’utilise souvent pour les pavages de pierres tailles baguettes.

On trouve également le serti Invisible, qui de la même façon que le précédent consiste à mettre les pierres sur rails, à la manière de Van Cleef & Arpels. Mais cette fois-ci; elles sont préalablement préparées; pourvues d’encoches afin de n’avoir plus qu’à les glisser dans les rails et laisser disparaitre le métal!

Le sertissage est une étape importante. Chaque bijou mérite alors d’être étudié au mieux par le joaillier et le sertisseur pour trouver sans hésiter, le mode de sertissage qui lui correspond.
Vous ne regarderez désormais plus vos bijoux de la même façon!

Photos: Gomez



3 Commentaires sur Le Sertissage, de la Pierre aux Bijoux

CHAIGNEAU Christophe
Nov 9, 2008 0:02

Le « Serti Invisible ». C’est une pâle copie du « Serti Mystérieux » marque déposée par VAN CLEEF&ARPELS, je crois en 1936.
Cette technique n’appartient qu’à ce joaillier et ne sera jamais égalée, car le choix des pierres y occupe une place capitale, ce qui n’est pas du tout le cas pour certains autres joailliers ou horlogers.

Christophe Chaigneau. GG.Anvers.

eric
Juil 20, 2010 15:41

Madame Monsieur

je possede une pierre de environ (5 carat jaune radiant ) tres bonne qualite, et je souhaiterais qu elle soit montee sur une bague ?je n est aucune idee du modele ou du style ,
c est un bijoux qui me seras destine donc pour un homme
j aimerais que la pierre soit mise en valeur ;
pouvez vous me donner quelques idees de sertissage ,
merci de votre reponse

clementine
Juil 20, 2010 15:46

Cher Lecteur,

Le mieux est encore de rencontrer un joaillier créateur, qui saura vous conseiller au mieux pour le montage de votre bijou… Il n’est pas toujours évident de choisir le joaillier qu’il nous faut, aussi je vous envoie par mail, quelques conseils et adresses!

belle soirée,

La rédaction

Laisser un commentaire

Commentaire

Recevez toute l'actualité bijoux en vous inscrivant à la newsletter Made in Joaillerie :